conjugaison ( concordance des temps)

Bonjour,

Je ne sais pas si la conjugaison est correcte dans la phrase ci-dessous:
Ou faut-il la réécrire différemment.

Il avait suffi qu’elle croquât à pleine dent dans une pomme, posée sur la table, qu’elle eût saisi avant que la porte ne s’ouvrît, pour retrouver toute sa contenance.

Merci pour votre aide

fdago Débutant Demandé le 9 août 2019 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour fdago, il y a une erreur de temps et/ou mode dans votre phrase : une pomme {…} qu’elle eût saisie ne devrait pas être au subjonctif (ou conditionnel passé), ce n’est pas une hypothèse (qu’elle eût saisie si elle en avait eu le temps par exemple). Il conviendrait ici de mettre le plus-que-parfait (de l’indicatif) pour marquer l’antériorité du fait de saisir la pomme par rapport au reste du récit : une pomme qu’elle avait saisie. Par ailleurs, le plus-que-parfait du subjonctif est correct puisque le récit est au passé, mais aujourd’hui il n’est plus guère usité, vous auriez avantage à le remplacer par un subjonctif présent : Il avait suffi qu’elle croque à pleine dent dans une pomme, posée sur la table et qu’elle avait saisie avant que la porte ne s’ouvre, pour retrouver toute sa contenance.

ChristianF Grand maître Répondu le 9 août 2019
Ajouter un commentaire

Il avait suffi qu’elle croquât à pleine dent dans une pomme, posée sur la table qu’elle avait saisie avant que la porte ne s’ouvrît, pour retrouver toute sa contenance.

Attention : les deux « que » n’ont pas la même nature.
Le premier est une conjonction de subordination introduisant une proposition subordonnée dépendant de la principale « il avait suffi » qui exige le subjonctif.
Le second est un pronom relatif; il reprend le mot « table » et introduit une proposition relative subordonnée à celle qui la précède « qu’elle croquât à pleine dent dans une pomme, posée sur la table » et qui elle-même a une subordonnée introduite par « avant que » exigeant à son tour  le subjonctif.
Ensuite, effectivement on applique la concordance des temps : au passé de la phrase correspond l’imparfait du subjonctif.

Tara Grand maître Répondu le 9 août 2019
Ajouter un commentaire

un grand merci . J’ai bien compris l’erreur sur l’emploi du subjonctif plus-que-parfait.

fdago Débutant Répondu le 10 août 2019
Ajouter un commentaire

Je suis étonnée que Christian et Tara ne soient pas dérangés par le fait que votre héroïne croque « à pleine dent « , c’est-à-dire avec une seule dent, qui est le total de sa denture…
On dit croquer ou mordre à belles dents (synonyme à pleines dents), ce qui signifie « de toutes ses dents« .

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 11 août 2019

😁

le 11 août 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.