conjugaison

Des internautes se sont plaint ou plaints ?

Copyeditor Amateur éclairé Demandé le 9 octobre 2019 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 

Merci 🙂

Copyeditor Amateur éclairé Répondu le 10 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Un grammairien a écrit : « Se plaindre n’est pas essentiellement pronominal dans l’absolu, mais l’est bien au sens d’exprimer son mécontentement. Lorsqu’on se plaint de quelque chose, on n’exprime pas sa compassion envers soi-même comme lorsqu’on plaint quelqu’un. »
Il est donc très clair que « se » n’a aucunement valeur de cod. On n’accorde pas en fonction de « se » mais en fonction du sujet. Ce n’est pas un pronominal réfléchi.
Et c’est bien parce qu’on a tous conscience (sauf l’idiote de service) que le pronom n’a pas valeur de cod, que certains hésitent à accorder. On peut envisager d’accorder comme « elle s’est demandé », c’est à dire ne pas accorder, parce qu’on sait qu’elle n’a pas demandé elle-même. Mais d’un autre côté on sait aussi qu’elle n’a pas plaint elle-même. Alors pourquoi accorde-t-on ? Parce que le « se » n’est analysable ni comme cod ni comme coi, et « se plaindre » devient donc verbe obligatoirement pronominal dans ce sens, et est régi par les mêmes règles que les verbes essentiellement pronominaux : accord avec le sujet. Il est pronominal subjectif, pronominal autonome, ou ce que vous voulez, mais surtout pas pronominal de sens réfléchi, auquel cas vous n’auriez d’ailleurs pas hésité sur l’accord.
(est-il permis d’être aussi bête ?)

Eddy Membre actif Répondu le 10 octobre 2019

L’idiotie est assez répandue finalement mais chez vous la grossièreté l’emporte.

le 10 octobre 2019.

J’ai précisé que ma réponse était juste après avoir reçu un vote négatif. Manifestement, vous confirmez que ma réponse est juste puisque vous donnez la même en nous gratifiant de compléments subtils qui prouvent toute votre intelligence.

le 10 octobre 2019.

Quand on se plaint, on exprime sa douleur et non uniquement son mécontentement, on plaint soi-même. Le sens n’est pas aussi tranché que pour les verbes « apercevoir / s’apercevoir » par exemple où quand on s’aperçoit de quelque chose, on n’aperçoit pas soi-même. Quoi qu’il en soit, le résultat de l’accord est le même lorsque le verbe est « pronominal » dans un sens différent, on accorde avec le « sujet ». Ils se sont plaints prend toujours  un S quel que soit le sens.

le 10 octobre 2019.
Ajouter un commentaire

Ils se sont plaints : « se plaindre » est un verbe pronominal de sens réfléchi, on accorde avec le Cod placé avant, à savoir le pronom « se ».
Elles se sont plaintes. 
Ma réponse est juste ! 

joelle Grand maître Répondu le 9 octobre 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.