Conjonction

Bonsoir

Est-ce pareil la conjonction de subordination ; et la subordonné conjonctive  ?

Merci.

Estudiantin Maître Demandé le 14 mai 2016 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,

Mise au point :

Une proposition subordonnée conjonctive est introduite par une conjonction de subordination
(que, comme, lorsque, puisque, pour que, afin que, etc.).

La conjonction de subordination (contrairement au pronom relatif) ne représente jamais aucun autre mot de la phrase et n’a aucune fonction dans la proposition. Elle sert seulement à marquer qu’il existe un lien de dépendance entre une proposition et un terme de la proposition principale, tout comme la préposition sert à marquer un lien de dépendance entre deux groupes de mots.

Exemples

Je crois que je réussirai à vous convaincre.
Les voitures démarrent lorsque le feu passe au vert.

La subordonnée conjonctive peut être complétive ou circonstancielle

1─J’aimerais que tu me comprennes. (complétive)
2─– Je suis allé me  promener parce qu‘il faisait beau. (circonstancielle)

czardas Grand maître Répondu le 14 mai 2016

Bonsoir.

– La subordination est un procédé qui consiste à mettre en relation des mots, des groupes de mots ou des phrases qui vont ainsi se compléter.

ex. La nuit était encore claire quand je sortis du restaurant : 2 phrases sont mises en relation par « quand » et se complètent.
ex. J’ai vu l’institutrice de ta fille : 2 mots en relation avec « de ».

La conjonction est un mot qui sert à joindre et à mettre en rapport soit deux mots dans une proposition soit deux propositions.
Dans les exemples précédents, « quand » et « de » sont des conjonctions de subordination.

-Ces conjonctions de subordination peuvent exprimer un rapport de type : but (afin que, pour que…), une cause (comme, parce que, puisque…), une comparaison (comme, de même que, ainsi que…), un opposition (bien que, quoique, alors que…), une conséquence (que, de sorte que, de manière que…), un temps (quand, lorsque,depuis que, avant que…).

– On appelle subordonnée conjonctive toute proposition subordonnée introduite par une conjonction de subordination.

ex. il était seul depuis que sa femme l’avait quitté :
« sa femme l’avait quitté » est la subordonnée conjonctive
« depuis que » est la conjonction de subordination

ex. il mangeait peu bien qu’il ait faim
« il ait faim » est la subordonnée conjonctive
« bien que » est la conjonction de subordination.

Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 14 mai 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.