Conjonction soit

Répondu

Bonjour,

Est-ce que la conjonction  » soit  » se pronnonce
toujours  » soite, avec le E final  »

Merci.

Estudiantin. Érudit Demandé le 12 octobre 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,
Soite dans le sens de oui, d’accord.
Soi dans les autres cas.
Mais on entend de tout, y compris  « 4 moinsss 1, moinsss 2 » pour « 4 moins-z-un ».
Mais que disent les sources de référence ?

Brad Grand maître Répondu le 12 octobre 2018

Bonjour, alors la réponse à la question précise d’Estudiantin : « La conjonction soit se prononce-t-elle toujours soite ? » est : non.

Dans le cas général, la conjonction soit se prononce soi (attention à ne pas confondre avec l’adverbe Soit ! au sens de oui, d’accord qui, lui, se prononce bien toujours soite) : c’est soit l’un, soit l’autre (soi l’un soi l’autre). Toutefois, devant une voyelle, on fait normalement la liaison et on prononce alors soite : soit une droite  D (soitune) ; la figure obtenue est soit un carré, soit un rectangle (soitun carré, soitun rectangle). Cela dit, certaines personnes s’appliquent à prononcer le ‘t’ final de soit même quand il n’y a pas de liaison, mais il s’agit d’un style affecté et précieux.

ChristianF Grand maître Répondu le 12 octobre 2018

Estudiantin,

Brad a donné la bonne réponse ; pour ce qui est des sources, vous pouvez vous référer au Grand Robert. Pour cet ouvrage dictionnairique, la règle générale est swa (par ex. dans  l’alternative soit… soit…) et l’exception, swat (pour Admettons ou Je veux bien). Voyez ci-dessous :

« soit [swa]  conj. et adv.

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »
  
« Adv(XIIIed’affirmation (valeur de concession). SOIT [swat]. 1. Bien1. bon  (cf.  Admettonsje veux bien…,passe encore…, va pour ;→ Aller).  Soit : je te pardonne (→ Faveurcit. 22 ;et aussi inspirer, cit.  4 ;1. penser, cit. 35).

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Je crois que l’ex-président Jacques Chirac prononçait toujours swat…

Prince Grand maître Répondu le 12 octobre 2018

Bonjour,

La conjonction soit se prononce [swa] comme le mot soie; exprime une alternative.
Je viendrai soit en train, soit en voiture

L’adverbe soit se prononce [swat] avec un t sonore; exprime l’approbation ou la concession.
Vous le voulez ? Soit, il est à vous

On peut faire la liaison avec le mot suivant(précédé d’une voyelle) lorsqu’il s’agit de la troisième personne du subjonctif présent (soit)
Je doute qu’il soit entré .

À lire

czardas Grand maître Répondu le 13 octobre 2018

Bonjour Estudiantin,
Question intéressante ! J’entends souvent dire « soite », je me suis toujours demandé si c’était correct. On va attendre qu’une personne qui sait la réponse réponde

Tony Grand maître Répondu le 12 octobre 2018

Non, jamais actuellement. On ne peut faire la liaison que dans des poésies anciennes.

David91 Érudit Répondu le 12 octobre 2018

David,
Que dans les poésies anciennes ???

Prince Grand maître Répondu le 14 octobre 2018

@Prince
Oui, c’est la seule exception que j’aie repérée, je ne tiens pas compte de la prononciation de Chirac que vous citez plus haut. Si vos trois points d’interrogation suggèrent un désaccord, explicitez. Je développe ma réponse à tout hasard.
Le « t » de la conjonction « soit » ne se prononce en principe pas, comme le « t » de la conjonction « et ».
Mais parallèlement, en vers classiques, on évite les hiatus, et les règles classiques seront longtemps respectées. Par exemple, comme on ne fait pas la liaison avec « et », et que ce mot suivi d’une voyelle donne un hiatus, on n’utilise la conjonction « et » que suivie d’une consonne. On s’attendrait à ce que cette règle s’étende à la conjonction « soit », mais quelques auteurs se sont affranchis de cette contrainte.
Dans « La Gloire et l’indigence », Élisa Mercœur écrit :
« Hélas ! soit un peu plus, soit un peu moins d’espace »
Source : http://web.colby.edu/poetes/mercoeur/works-6/elisa-mercoeur-la-gloire-et-lindigence/
Nous devons choisir ici entre hiatus et liaison forcée. Comme il n’y a jamais aucun hiatus chez cet auteur, je crois que c’est une liaison. Ce qui ne serait pas acceptable avec la conjonction « et » aurait mérité d’être évité avec la conjonction « soit », mais on doit bien en constater l’existence.
Depuis plus d’un siècle, on se moque des derniers auteurs ayant traité leurs liaisons en poésie différement de l’usage habituel. Et aujourd’hui, si on n’est pas humoriste, il n’est plus admis de déroger à certaines règles normales de liaison au prétexte du respect d’un formalisme parallèle. Soit on accepte les hiatus, soit on trouve un mot à suivre commençant par une consonne, soit on se passe du mot « soit ».

David91 Érudit Répondu le 15 octobre 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.