conjonction/ préposition

Devons -nous changer le temps de verbe?  Les réponses en caractère gras sont mes réponses.
Le professeur doit donner une explication claire pour que les étudiant comprennent  ou comprendront.

Je travaillerai plus fort à condition que je recevrai/ reçois/ reçoive  une augmentation de salaire.
Il doit donner une bonne explication pour que les enfantss comprennent OU comprendront.
Elle n’a rien dit à son voisin, de crainte qu’il se fâche OU se fâcherait

Le chien restera devant la porte en attendant que nous revenons ou  reviendrons.

Chloe1956 Érudit Demandé le 12 septembre 2019 dans Question de langue

Pourquoi avez-vous intitulé votre message « conjonction/préposition » ? La question que vous posez semble plutôt avoir un lien avec les conjonctions de subordination
Pour faire vite :
Il y a deux sortes de conjonctions :
la C. de subordination qui relie une proposition à une autre dans un rapport de dépendance
La C. de coordination qui peut relier des mots, des groupes de mots ou des propositions  de même nature et de même fonction.
Et il y a les prépositions qui servent généralement à relier deux mots.

Je vous conseille d’aller voir cela de plus près dans un manuel de grammaire.

le 12 septembre 2019.

Bonjour Tara, J’ai écrit conjonction ou préposition  car c’est ce que l’exercice  indique. Merci pour ton aide

le 12 septembre 2019.
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

Chacune de vos phrases est composée d’une principale et d’une subordonnée exposant un fait simplement envisagé en idée  mais qui n’a encore pas eu lieu.

Le but (obtenir un fait ):
Le professeur doit donner une explication claire pour que les étudiant comprennent.
Il doit donner une bonne explication pour que les enfants comprennent.
La condition (pour qu’un fait se produise) : Je travaillerai plus fort à condition que je reçoive  une augmentation de salaire.
La crainte (devant la possibilité qu’un fait se produise) : elle n’a rien dit à son voisin, de crainte qu’il se fâche.
L’attente (que le fait se produise) : Le chien restera devant la porte en attendant que nous revenions (et non « revenons » qui est un présent de l’indicatif)

A chaque fois il convient donc d’employer le subjonctif

Tara Grand maître Répondu le 12 septembre 2019
Ajouter un commentaire

Merci Tara. Ceci m’a beaucoup aidé!

Chloe1956 Érudit Répondu le 12 septembre 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.