Condamné ou condamnée?

Répondu

Bonsoir, j’ai un doute et je me permets de demander votre aide !

Dans la phrase :

Détroit, encore une fois, ne peut mettre fin à la malédiction et semble condamné à être pour toujours une ville en déclin…

Est-ce bien condamné ou condamnée ? Accordons-nous « condamner » avec Détroit (donc j’imagine masculin ? ) ou « ville » féminin ?

Merci beaucoup !

Brewa Débutant Demandé le 15 mai 2020 dans Accords

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

1 réponse(s)
 

Lorsque l’attribut est un adjectif, il s’accorde avec le nom qu’il qualifie.
Ma ville est belle.
Ma ville est condamnée (par sa situation géographique) à être une ville en déclin.
« condamnée » n’est pas un attribut. c’est le participe passé du verbe qui,-accompagné de l’auxiliaire être, forme la voix passive. Dans ce cas le participe passé suit la règle : il s’accorde avec le sujet qui est « ville ».
———
Mais la question de Brewa est ailleurs  il s’agit de savoir si Détroit est masculin ou féminin.
Voici un article qui pourra vous être utile Brewa :

Jadis, les noms de villes étaient de genre féminin. Par exemple, Ma belle Marseille est le titre d’un recueil de nouvelles publié par Carlo Rim en 1934. On peut également citer : La Baule, La Rochelle, La Haye, Alger-la-Blanche, La Nouvelle-Orléans, Vaison-la-Romaine, Louvain-la-Neuve, etc. Dans tous ces exemples, l’article, qu’il commence l’appellation ou qu’il la termine avec un adjectif, fait partie du nom de la ville et en révèle le genre.
[…]
Désormais, les noms de villes demeurent féminins dans la langue littéraire mais sont masculins dans le langage courant, comme en témoigne cet autre exemple cinématographique : en 1953, Sacha Guitry réalise un film intitulé Si Versailles m’était conté La terminaison du participe passé nous indique clairement que le nom Versailles est considéré comme étant de genre masculin.
[…]
En outre, un nom de ville est toujours masculin quand :

    • il est précédé des adjectifs « vieux », « nouveau » ou « grand » pour désigner des quartiers de la ville ou son extension : le vieux Nice, le grand Londres
    • il est précédé du déterminant « tout » ou « le tout » (signifiant « l’élite de la société de … ») : « Tout Venise s’insurgeait à cette nouvelle », « Le Tout-Paris » […]il est employé par métonymie, pour un événement, une équipe sportive ou, s’il s’agit d’une capitale, le gouvernement du pays : « Marseille a été battu 3 buts à 1 », « Washington se tient prêt à intervenir ».
  •  

[…]
Néanmoins, au sein de la même expression, une variante masculine et une variante féminine peuvent coexister. Le proverbe d’origine latine Rome ne s’est pas faite en un jour est devenu, appliqué à la capitale française, Paris ne s’est pas fait en un jour. Dans le doute, c’est toujours le masculin qui l’emporte. Ne prenez pas la mouche, Mesdames, en grammaire française, ce genre est neutre !

Tara Grand maître Répondu le 15 mai 2020

LG56 : pourriez-vous être respectueux des contributeurs et surveiller votre langage ?
C’est facile de critiquer les éléments de réponse quand on a soi-même déclaré que l’on ne savait pas !
La réponse de Tara est riche et intéressante. Si elle ne vous plaît pas, vous donnez la vôtre, et poliment.
Cela fait deux fois que vous vous en prenez à Tara sans raison valable.

le 15 mai 2020.

Je constate que vous ne lisez pas correctement ce qui est écrit. Ce que j’ai écrit.
Peu m’importe d’ailleurs.
Vous avez sans doute une raison personnelle -et qui ne m’intéresse pas- pour m’agresser.
Ce forum n’est pas un espace où déverser ses émotions. Nous ne sommes pas là pour rivaliser ou prouver quoi que ce soit. Il arrive que nous fassions erreur, tous et chacun, et cela ne met pas en cause notre valeur personnelle.
Il est alors normal qu’un autre participant, s’il le remarque,  rectifie, précise, infirme même parfois une assertion ou une analyse. Mais cela doit se faire après avoir lu attentivement l’autre et surtout dans la courtoisie et le respect. On utilise alors des arguments et non des insultes.

Sans rancune. Soyez-en assuré.

le 16 mai 2020.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.