Concordance des temps, des modes. Indicatif ? Conditionnel ? Subjonctif ?

Répondu

Il est très tard et à force de lire et de relire ma phrase, je ne sais plus l’écrire. La voici :

« Je conçois que l’on puisse demander une participation (elle ne saurait être alors que symbolique), encore que sa nouveauté rompît avec une longue et ancienne tradition, et elle se justifierait donc peu. »

Est-elle correcte ?

jean bordes Grand maître Demandé le 17 août 2015 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

J’aurais écrit :
« Je conçois que l’on puisse demander une participation (elle ne saurait être alors que symbolique), encore que sa nouveauté rompe avec une longue et ancienne tradition, … »

Chambaron Grand maître Répondu le 17 août 2015

J’attendais particulièrement votre réponse et je vous en remercie.

C’était pourtant logique : je conçois que l’on puisse… — présent — encore que sa nouveauté rompe… — présent.
Cela sonne effectivement mieux, au contraire de ma rédaction primitive.

J’avais l’esprit embrumé cette nuit, ça va mieux maintenant, mais votre éclairage m’a quand même été utile.

le 17 août 2015.

Je comprends : ce n’est pas quand les nuits sont blanches qu’on y voit le mieux !
Bonne journée.

le 17 août 2015.

Comme c’est bien dit (comme toujours).

le 17 août 2015.

Peut-on aussi, c’était ma première idée, envisager :
« Je conçois que l’on puisse demander une participation (elle ne saurait être alors que symbolique), encore que sa nouveauté romprait avec une longue et ancienne tradition, et elle se justifierait donc peu. » ?

jean bordes Grand maître Répondu le 17 août 2015

Oui, en introduisant une nuance différente du subjonctif, plus affirmatif et immédiat…
On peut faire des tests en remplaçant « encore que » par « bien que », proche de sens et identique en conjugaison.

le 18 août 2015.

Merci beaucoup.

Dans mon idée première (que je n’avais, hélas ! pas suivie), le conditionnel exprimait que la participation n’existant théoriquement pas, si elle devait être demandée, alors, sa nouveauté romprait avec une longue tradition.
Tandis qu’employer le subjonctif présent laisse supposer que la participation existe déjà, auquel cas, on peut dire : je conçois qu’on la demande, encore que sa nouveauté rompe avec une longue tradition (mais sa nouveauté rompt avec une longue tradition).
Voilà pourquoi je préfère romprait à rompe.

jean bordes Grand maître Répondu le 19 août 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.