Concordance des temps

Répondu

Dire :
 » Il faudrait que je lui parle et je lui dirais…. »
ou
« Il faudrait que je lui parle et je lui dirai … »

Grimaude Débutant Demandé le 10 septembre 2022 dans Accords

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Il faudrait que je lui parle et je lui dirais

Il faudrait est incertain alors je ne mettrais pas de futur pour la suite  qui est tout aussi incertaine alors je resterais plutôt au conditionnel présent : je lui dirais

 

MarieDK Amateur éclairé Répondu le 11 septembre 2022

Le conditionnel, mode de l’irréel, est requis parce que la situation est seulement envisagée  non réelle. « Je lui dirais ».
Ci-dessous un exemple ou l’indicatif est nécessaire :
Quand je lui parlerai je lui dirai. En ce cas les faits sont présentés comme devant advenir nécessairement.On utilise le futur de l’indicatif (qui est le mode du réel)

Tara Grand maître Répondu le 11 septembre 2022

Bonsoir, il faut le conditionnel présent. Je dirais.

Prince Grand maître Répondu le 11 septembre 2022

Bonjour,
Je trouve votre tournure inappropriée. Soit « et » a pour fonction de relier « parler » et « dire » et il vous faut écrire :
« Il faudrait que je lui parle et lui dise.  »
Ou « et » relie « falloir » et « dire », ce qui semble être le cas de votre phrase, et il vous faut écrire :
« Il faudrait que je lui parle et alors je lui dirais. »

Ouatitm Grand maître Répondu le 11 septembre 2022

Vous avez raison de pointer l’erreur. Il est important de garder à l’esprit qu’une conjonction de coordination ne peut relier que des éléments de même nature et de même fonction, cela fait partie de la structure de la langue.

Si on ne le fait pas, et c’est le cas ici, c’est qu’il y a élision : il faudrait que je lui parle et si je le faisais (votre alors) , je lui dirais…

le 11 septembre 2022.

Il n’y a jamais aucune concordance des temps à appliquer entre des propositions coordonnées par « et ». Ce concept n’existe pas.
— Il est venu hier et il partira demain…
— Tu l’as vu hier et je voudrais qu’il revienne…
Tout ce que vous pouvez penser, vous pouvez l’écrire ; écrivez ce que vous voulez comme vous voulez, il n’y aura pas de faute.

Il n’y a aucun sens évident à votre coordination de deux propositions. Un conditionnel suivi d’un autre conditionnel, ou un conditionnel suivi d’un futur. Rien n’est interdit, mais que voulez-vous dire ?

Si vous voulez que deux verbes dépendent de « il faudrait », construisez-les parallèlement, coordonnez-les par « et que », et conjuguez-les au même temps :
— Il faudrait que je lui parle et que je lui dise de travailler davantage.

Mais si vous aviez voulu une réponse utile, vous auriez certainement passé plus de vingt secondes à rédiger votre question.

MorganaFata Amateur éclairé Répondu le 11 septembre 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.