Concordance des temps

Répondu

Bonjour,
Faut-il écrire :

Marin qui, chaque jour, venait s’asseoir,

Quand la mer descend et décroche.

ou

Marin qui, chaque jour, venait s’asseoir,

Quand la mer descendait et décrochait.

Peut-on passer de l’imparfait au présent de vérité générale ?

Merci pour votre aide.

PiqualiseC Amateur éclairé Demandé le 12 mai 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Voici la référence dont que j’ai évoquée hier : le Bon usage actuel , § 880 :

« a) Valeur générale. Le présent situe le fait dans une durée, un temps incluant le moment où l’on parle ; il convient à la fois pour les faits qui se passent vraiment au moment de la parole, pour les faits habituels et pour des faits intemporels (vérités générales : maximes, proverbes, théorèmes, etc. ; c’est le présent dit gnomique ).

[…]

Le présent peut se trouver dans une proposition dépendant d’un verbe au passé quand il s’agit d’un fait qui dure encore au moment de la parole (et notamment d’un fait vrai dans tous les temps). Ce n’est qu’une application de la valeur générale. 
Nous disions que vous êtes l’orateur le plus éminent du diocèse (FranceOrme du mail, p. 6)— La Fontaine a dit que l’absence est le plus grand des maux (HermantRival inconnuxviii )— Schelling a parlé beau quand il a dit que la nature est comme l’Odyssée de l’esprit (AlainPropos sur le christianisme, p. 68)— La terre n’avait pas besoin de Galilée pour tourner ; mais on ne savait pas qu’elle tourne (GideAttendu que…, p. 98)— Roumestan […] s’élançait dans le petit escalier […] qui mène des appartements privés du ministre au rez-de-chaussée de réception (A. DaudetN. Roumestanviii )— C’était […] une de ces choses inexplicables comme il en arrive (Flaub.Éduc., II, 2). »

 

 

Prince Grand maître Répondu le 13 mai 2021

On peut parfaitement passer du passé au présent de vérité générale qui d’ailleurs est fait pour cela (indiquer l’intemporalité d’un fait).
Au moment où tombe la nuit Marin venait s’asseoir au bord de la mer.
« Au moment où tombe la nuit » est l’équivalent de « au crépuscule »  : c’est un moment du jour en général qui est indiqué.

Même chose pour votre phrase :

Marin chaque jour, venait s’asseoir quand la mer descend et décroche.
Marin chaque jour, venait s’asseoir à marée descendante

« Quand la mer descend et décroche » est l’équivalent de « à marée descendante » : c’est un moment du jour en général ici aussi.

Tara Grand maître Répondu le 13 mai 2021

Oui, Piqualise .

Grevisse et Goosse en parlent. C’est une application du présent de valeur générale.
J’essaierai de trouver la référence.

A demain. 🙂

Prince Grand maître Répondu le 12 mai 2021

Merci pour vos réponses précieuses.

PiqualiseC Amateur éclairé Répondu le 17 mai 2021

Personnellement, je laisserais l’imparfait pour la concordance des temps.

joelle Grand maître Répondu le 12 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.