Comment terminer les phrases dans une liste à puces ?

Voilà ma question : quand on fait une liste à puces, comment doit-on terminer chaque ligne ? Est-ce avec des points à chaque fois ? Des virgules / points virgule à chaque fois et un point final ? Rien du tout ? Autre chose ?

Exemple :

– le chat,
– le tigre,
– le léopard.

ou

– le chat ;
– le tigre ;
– le léopard.

ou

– le chat
– le tigre
– le léopard

ou

– le chat.
– le tigre.
– le léopard.

Merci !

mimi0391 Débutant Demandé le 10 février 2015 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

9 réponse(s)
 

Bonjour.

Aucune des réponses proposées précédemment ne semble faire référence à l’ouvrage qui vient d’ordinaire immédiatement à l’esprit lorsqu’une telle question est soulevée. Aussi, je me permets de citer le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, car les autres interventions manquent d’exhaustivité.

« Chaque paragraphe d’une énumération introduite par un deux-points, sauf le dernier, se termine par un point-virgule, quelle que soit sa ponctuation interne. Si l’un de ces paragraphes se subdivise à son tour, chaque sous-paragraphe, sauf le dernier, se termine par une virgule :

[exemple tronqué]

Si la phrase se poursuit à la fin de l’énumération, le dernier paragraphe de celle-ci comportera une virgule à la place du point-virgule. »

Un exemple :

  • une hyène ;
  • un oiseau, notamment :
    •  – un ibis,
    •  – un perroquet,
    •  – un poulet ;
  • un singe.

Il convient également de se demander, évidemment, comment ponctuer une liste qui n’est pas introduite par un deux-points. Car là, ce qu’avance le Lexique ne tient plus, et il se tient malheureusement coi sur le sujet. Je pense notamment aux listes introduites par une phrase introductive fermée (par un point). Cependant, dans ce cas, le simple raisonnement suffit : comme chaque élément de la liste est un paragraphe, il convient que chacun commence par une majuscule… et s’achève par un point.

Enfin, et ceci est adressé aux mainteneurs du site, je regrette un peu la présence des puces dans votre implémentation des listes, qui est un américanisme. Pourquoi ne pas utiliser de beaux tirets bien de chez nous ? De plus, il semble y avoir un bogue d’affichage avec vos listes imbriquées. 🙂

Karl Érudit Répondu le 10 février 2015

Les puces sont esthétiques, sont voyantes et… ne sont pas interdites.

le 11 février 2015.

Abus des puces : il s’agit effectivement d’un virus contracté avec la massification de l’usage de Powerpoint.  Cet instrument, que je connais trop bien, est a priori plutôt sympathique, mais il détruit à la longue les capacités rédactionnelles et la pensée structurée. On n’y réfléchit plus qu’en puces et en bullet points . Un fléau méconnu !

le 14 février 2015.

Il est recommandé de ponctuer avec des points virgules.
N’oublie pas tout ce qu’il faut faire :
— le lit ;
— les courses ;
— sortir le chien ;
— etc.

jean bordes Grand maître Répondu le 10 février 2015

Bien sûr, point final.

le 10 février 2015.

« Énumérations.
[…] Chaque élément se termine par un point-virgule, quelle que soit la ponctuation interne. Seule la dernière ligne est suivie d’un point final. » (Dictionnaire des règles typographiques, Louis Guéry).
L’ordre du jour compend :
l’approbation du rapport moral ;
— l’approbation du rapport financier ;
— les actions à engager.

jean bordes Grand maître Répondu le 10 février 2015

Bonjour,

Ce n’est pas parce qu’il (mimi0391) a écrit : « exemple : » que vous pouvez considérer que cette énumération est introduite par deux points. Il a simplement donné des exemples d’écriture de listes.
C’est simplement une liste de mots, comme une liste de commissions.

czardas Grand maître Répondu le 10 février 2015

Je ne pense pas que le débat doive porter sur les deux points.
Ce ne sont pas eux qui conditionnent l’emploi des points-virgules, car ils doivent de toute façon introduire l’énumération.
(je n’avais même pas remarqué « exemple : », sachant bien qu’il ne faisait pas partie de la phrase, c’est évident).
On introduit par quoi, alors, sinon par deux points ?
Je suis désolé, vous êtes dans l’erreur, Czardas.

le 10 février 2015.

Oui Czardas, c’était pour donner des exemples d’écritures.

Je vous remercie tous pour vos réponses éclairées !

mimi0391 Débutant Répondu le 10 février 2015

Bonjour,

Je souscris à l’avis de Czardas du 10 février 2015 :

Dans son livre : « Traité de la ponctuation française. » Jacques Drillon écrit :  « Certains combinent le point-virgule et l’alinéa dans l’énumération, puisque l’on revient à la ligne à chaque item; cela est proscrit par les règles typographiques.
Le point-virgule n’est pas une « sur-virgule », mais plutôt un « sous-point ».

Je propose tout simplement:

– le chat
– le tigre
– le léopard

Sans aucun signe de ponctuation

En effet, les tirets suffisent à ordonner cette liste – la ponctuation serva

sandpen Débutant Répondu le 14 mars 2019

En effet, les tirets suffisent à ordonner cette liste comme telle : la ponctuation servant à faciliter la lecture / la compréhension du texte,  les points-virgules (disgrâcieux au possible, en plus !) m’apparaissent inutiles ici.
Il ne faut pas suivre aveuglément les manuels conservateurs ou réservés à des usages autres : à l’heure du tout diaporama (« videorama » devrais-je dire, en pensant aux tutos Youtube) on ne doit pas charger le document de multiples signes devenus superflus. L’aspect visuel participe à la fois de la lisibilité et de l’esthétique de celui-ci.

Du point de vue des simplifications, la mode des débuts de phrase sans majuscule me choque bien davantage !

Voltairement !

sandpen Débutant Répondu le 14 mars 2019

Bonjour,

Pour ma part, je suis confrontée à une très longue énumération verticale, et ce, dans un récit d’expérience de vie personnelle. Le texte est donc censé être peu ou prou « littéraire »…
Cette énumération me pose problème parce que, bien qu’elle soit annoncée par un deux-points, elle est constituée de phrases complètes, parfois longues, voire doubles (deux phrases complètes qui se suivent dans le même alinéa).

J’ai tenté de le convaincre par divers moyens :

– Lui + verbe, sujet, compléments. Sujet, verbe, compléments . Et pour quelqu’un qui ne sait pas tracer une droite, c’est un sacré exploit !

– Lui promettre que+ compléments, enfin, juste un petit peu (mais rien qu’un peu).

– Lui dire que je voyais (suivent environ vingt mots) mais je ne voyais rien du tout. Ne le lui dis pas, je compte sur ta discrétion.

– Le harceler (première phrase complète comportant au moins trente mots). (Deuxième phrase complète). (Troisième phrase complète)…

– Lui faire boire (même genre de contenu).

etc.  (suivent plusieurs autres points de l’énumération qui sont tous constitués de phrases complètes)

Dois-je laisser les points ou mettre des points-virgules ? C’est une question que je me pose depuis très longtemps. J’aimerais bien avoir un texte de référence ayant force de « loi » si on peut dire, mais je n’en trouve pas vraiment ou bien les divers intervenants se contredisent.

Que fait-on dans ce cas-là ? Je mettrais des points, car je ne trouve pas logique de mettre des points-virgules et des minuscules puisque l’ensemble est constitué de phrases complètes.

Pour un peu, je proposerais une révision complète, en évitant l’énumération verticale, puisque c’est du texte courant.

Quel est  votre avis ?

 

Azucena Maître Répondu le 13 mai 2021

Bonjour,
Dans son livre : « Traité de la ponctuation française. » Jacques Drillon écrit :  « Certains combinent le point-virgule et l’alinéa dans l’énumération, puisque l’on revient à la ligne à chaque item; cela est proscrit par les règles typographiques.
Le point-virgule n’est pas une « sur-virgule », mais plutôt un « sous-point ».

Je propose tout simplement:

– le chat
– le tigre
– le léopard

Sans aucun signe de ponctuation

czardas Grand maître Répondu le 10 février 2015

Je suis loin d’être d’accord.
« Chaque paragraphe d’une énumération introduite par un deux points, sauf le dernier, se termine par un point-virgule ». (Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale).

le 10 février 2015.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.