Comment retranscrire le bégaiement à l’écrit

Bonjour,
Je souhaite retranscrire le bégaiement d’un personnage, mais je ne sais pas comment faire. Dois-je utiliser l’apostrophe ou le trait d’union ou procéder différemment ?
« J’en-j’entends une bé-bé-belle musique, elle vient de la ba-ba-barque là-bas » ou « Et qu’ qu’ qu’est-ce que t’ tu vois ? »
J’hésite !

Poppy Amateur éclairé Demandé le 11 octobre 2017 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

À mon sens, seuls les points de suspension sont vraiment à même de transcrire les mots incomplets du bégaiement. L’apostrophe me semble renvoyer plus à un raccourcissement volontaire qu’à une hésitation.
En revanche, sur le modèle du mot rallongé (tel que finement décrit dans Orthotypographie au point 2.2), je supprimerais l’espace après lesdits points pour marquer la continuité : « J’en…j’entends une bé…bé…belle musique, elle vient de la ba…ba…barque là-bas » ou « Et qu… qu…qu’est-ce que t…tu vois ? »
Il faudrait rechercher des occurrences dans les textes classiques, mais cette combinaison me semble à la fois esthétique et expressive.
N.B. Attention aux coupures malencontreuses en fin de ligne qui peuvent « casser » l’effet…

Chambaron Grand maître Répondu le 11 octobre 2017

Je vous remercie, je n’avais pas pensé aux points de suspension, mais c’est ce qui me semble convenir le mieux.

Poppy Amateur éclairé Répondu le 11 octobre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.