Comment écrire  » il ne serait jamais venu à une personne…éclairée l’idée de demander…

Messieurs/Mesdames. Je voudrais que vous fassiez un peu de lumière pour moi sur cette phrase qui me gêne et que j’ai lue quelque part sur la toile.
« Il ne serait jamais venu à une personne…éclairée l’idée de demander à un grand écrivain de justifier l’emploi de ses mots ». Comment auriez-vous écrit ici l’auxiliaire serait venu?
Merci d’avance.
Rodilard

Rodilard Débutant Demandé le 29 novembre 2016 dans Accords
2 réponse(s)
 

Bonjour,

En effet, le sujet réel du verbe « serait venu » est « l’idée ». Néanmoins, dans une tournure impersonnelle, le verbe s’accorde toujours avec son sujet apparent, « il ». Donc, l’accord du participe au masculin singulier est ici correct.

Evinrude Grand maître Répondu le 29 novembre 2016

Merci de l’explication, Grand maître. Me voilà édifié.

Rodilard Débutant Répondu le 29 novembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.