comment doit-on accorder l’auxiliaire être dans la phrase suivante:

Bonjour,

comment doit on  accorder le verbe être ?

la première version me semble la bonne, mais je n’en suis pas certain.

À peine avait-il tiré sur le morceau de tissu, qu’une respiration bruyante se fit entendre. C’était, avec les geignements, le seul signe d’activité de leur mystérieux inconnu.

OU BIEN faut-il transformer la phrase

À peine avait-il tiré sur le morceau de tissu qu’une respiration bruyante se fit entendre. C’étaient, avec les geignements, les seuls signes d’activité de leur mystérieux inconnu

 

FRANFAG Débutant Demandé le 13 janvier 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

À peine eut-il tiré sur le morceau de tissu qu’une respiration bruyante se fit entendre. C’étaient, avec les geignements, les seuls signes d’activité de leur mystérieux inconnu.
eut-il : passé antérieur / avec le passé simple
c’étaient/imparfait. de « ce sont »plus soutenu. 

Ce sont mes enfants / c’étaient mes enfants. À l’oral, on dit parfois « c’est mes enfants », or ce n’est pas correct, mais c’est fréquent, voilà pourquoi je parle de soutenu. 

joelle Grand maître Répondu le 13 janvier 2022

A peine eut-Il tiré sur le morceau de tissu qu’une respiration  bruyante se fit entendre.
A peine eut-Il tiré sur le morceau de tissu, une respiration bruyante se fit entendre.

Il y a une autre phrase correcte.

Prince Grand maître Répondu le 13 janvier 2022

Vous écrivez que le verbe « être » est un auxiliaire, mais ce n’est pas le cas ici.

— Julie est, avec Mathilde, ma seule maîtresse.
Ce n’est pas valide, pour une raison de sens ? Donc votre première phrase n’est pas valide.

— Julie sont, avec Mathilde, mes seules maîtresses.
Ce n’est pas valide, pour une raison de construction ? Donc votre deuxième phrase n’est pas valide.

— Julie avec Mathilde sont venues.
Ce n’est pas valide ? Donc retenez que le mot « avec » ne sert jamais à additionner des éléments pour former un sujet pluriel.

Concernant le pronom sujet « ce », s’il représente un singulier, le verbe se conjugue au singulier ; si le pronom « ce » représente un pluriel, le verbe se conjugue au pluriel (Julie, c’est… Julie et Mathilde, ce sont…). Rien à voir avec une écriture soutenue ou non.

Feuillu Grand maître Répondu le 13 janvier 2022

Merci à toutes et à tous pour vos suggestions elles me seront très utiles. Comme quoi on en apprend tous les jours et c’est tant mieux!

Franfag

FRANFAG Débutant Répondu le 14 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.