Comment accorder profond?

Les yeux cernés profond de gris.

sylvieT Amateur éclairé Demandé le 16 novembre 2015 dans Accords
7 réponse(s)
 

Profond est un adjectif : il doit s’accorder avec un nom commun.
Là, il faut employer l’adverbe « profondément ».
Les yeux profondément cernés de gris.
Les yeux profonds ou le gris profond n’allant pas dans votre phrase.
Il a creusé profondément.

joelle Grand maître Répondu le 16 novembre 2015

Ce n’est pas moi qui l’ai écrit… d’où la difficulté!
Merci.

sylvieT Amateur éclairé Répondu le 16 novembre 2015

Cela fait un peu penser à la prose du Bourgeois gentilhomme

jean bordes Grand maître Répondu le 16 novembre 2015

Bonjour,

Vous avez répondu : « Ce n’est pas moi qui l’ai écrit… d’où la difficulté! » Qui l’a donc écrit ? peut-être que nous pourrions alors vous répondre de façon objective.
Sans contexte,  j’écrirais : « des yeux cernés d’un gris profond *».

* profond P. métaph. ou p.anal., littér.
 Dans le domaine visuel. Qui provoque une impression de profondeur, d’épaisseur, d’intensité. Nuit profonde; ténèbres profondes. Les riches plafonds, Les miroirs profonds, La splendeur orientale, Tout y parlerait À l’âme en secret Sa douce langue natale(BAUDEL., Fl. du Mal, 1857, p.87). Ils avançaient lentement (…) et les repoussaient (…) vers l’arrière. L’humidité pénétrante et l’horreur de l’obscurité profonde, collée aux parois du navire, les aidaient (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p.194).

[En parlant des yeux, du regard] Yeux profonds. Ce regard anxieux, profond, fixé sur moi, me causait une impression étrange (LOTI, Mon frère Yves, 1883, p.116):

 Elle venait de faire admirer dans Sieglinde, les plus beaux et les plus épais cheveux roux; et voici qu’elle revenait blonde, avec un teint de lys, l’oeil profond, une face étrange, énigmatique.
BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p.27.

En partic. [En parlant d’une couleur, d’une nuance] Qui est très prononcé. Synon. foncé, intense. Bleu profond. La mare était bleue, d’un azur profond (ZOLA, Assommoir, 1877, p.432):

 Le campo de l’Isla Menor, à trente kilomètres de Séville, s’étendait à perte de vue, couvert d’une herbe grasse, au vert profond et presque sombre, nourrie par les inondations du Guadalquivir.
MONTHERL., Bestiaires, 1926, p.406.

 

Ref: TLFI

czardas Grand maître Répondu le 17 novembre 2015

quand je lis la phrase « les yeux cernés profond de gris », même si ce n’est pas correct, j’ai plutôt l’impression que ce sont les cernes qui sont profondes, donc « les yeux profondément cernés de gris ». Mais que l’auteur ait voulu dire cela, ou autre chose, ce n’est pas clair. Ce n’est pas du verlan? c’est une chanson? (licence poétique)

Si la phrase doit rester en l’état (paroles de chanson), profond serait utilisé comme un adverbe, donc au singulier.

cerne est masculin

Myrtille Maître Répondu le 18 novembre 2015

dans le TLFi et ailleurs, profond est un adjectif, un adverbe et un nom.

II. − Adv. En profondeur. Synon. profondément. Ces séances mornes, ou ces discussions de bureau (…) laissent plus de liberté à l’imagination et nous permettent d’aller plus profond. Il s’agit de trouver la vérité, d’atteindre à ce qui est réel (Barrès, Cahiers, t.5, 1907, p.165). Raboliot, toujours couché sur l’ados du fossé, au seuil de la plaine, avait glissé profond dans sa rêverie. Son cerveau s’engourdissait lentement, une torpeur le prenait qui était presque du sommeil (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 297).
Rem. Caractérise le résultat du procès (p.ex. creuser profond), alors que profondément caractérise la manière de l’action exprimée par le verbe (p.ex. creuser profondément).

Myrtille Maître Répondu le 18 novembre 2015

Merci pour toutes ces précisions!

sylvieT Amateur éclairé Répondu le 19 novembre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.