Commence à apparaître ? Ou d’apparaître ?

Bonjour,
Si je dis : un dessein commence à apparaître, je commets un hiatus, non ? Pour autant, un dessein commence d’apparaître me semble « bizarre ».  Quelle réponse est la bonne selon vous ?

Pagan29200 Débutant Demandé le 11 août 2022 dans Question de langue

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

1 réponse(s)
 

Les deux prépositions sont possibles devant un infinitif.
Voici ce qu’on peut lire à ce sujet dans le TLF :

On emploie plus volontiers à devant les verbes indiquant que l’action aura un développement (commencer à devenir, à (s’)inquiéter, à comprendre), par opposition aux verbes n’indiquant qu’une simple durée (commencer de lire, d’écrire [une lettre, un roman], de vivre)-
Afin d’éviter l’hiatus, l’usage soigné tend parfois à employer de lorsque commencer est à une forme qui se terminera par une voyelle, ou devant les verbes commençant par une voyelle.

Votre réticence à employer « de » s’explique bien par les observations ci-dessus. En effet « apparaître » indique un développement (et non une simple durée).
D’autre part le hiatus vous inciterait à éviter « à ».

De deux maux il faut choisir le moindre et il semble que le moindre soit le hiatus.
J’emploierais donc « à » : un dessein commence à apparaître

Tara Grand maître Répondu le 11 août 2022

@Tara : D’une manière générale, en quoi un hiatus est-il un problème ?
C’est un phénomène linguistique qui se constate mais n’a aucune connotation positive ou négative. Il se manifeste d’ailleurs en permanence en français (notamment pour les noms  avec un h aspiré) sans que cela semble gêner qui que ce soit.

le 11 août 2022.

Je ne saurais dire mieux que Chambaron.

Je n’ai jamais compris en quoi un hiatus pouvait être un souci ou un mal.

le 12 août 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.