Changement d’écriture

Pourquoi le mot oignon peut s’écrire de 2 façons »oignon » et « ognon »?

alexa Débutant Demandé le 7 mai 2018 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Je vous félicite, Alexa, d’avoir remarqué qu’il y avait deux façons d’écire le mot. À l’origine, il s’écrit de la première façon, à savoir : oignon, puis, il y a eu révision de son orthographe avec quelques autres 2 400 mots et il est admis,  actuellement, de l’écrire de la seconde façon, soit « ognon ».

Pour ma part, je continue à lui mettre son joli « i ».  Je pense, mais cela ne concerne que moi, que de vouloir tout simplifier finit par tout aplatir, enlever du relief, supprimer la réflexion, le goût. Or, les mots ont un sens, une saveur, un plaisir.

J’espère que cela vous rend service.

Zully Grand maître Répondu le 8 mai 2018

Votre réponse est excellente. Je suis tout à fait d’accord avec vous.

le 8 mai 2018.

Je suis d’accord sur « un sens, une saveur, un plaisir ».
Mais je préfère écrire « évènement » plutôt qu’événement ; et idem pour les accents graves en général dans les mots qui mettaient illogiquement un accent aigu.

La simplification des verbes en -eter et -eler me convient aussi tout à fait (je martèle, j’amoncèle…).

Toutefois, je garde mes ^sur les « u » et les »a ».
Et je n’ose écrire nénufar, mais je devrais, c’est plus logique.

Et je garde oignon. J’attends qu’on puisse mettre onion !

le 8 mai 2018.

@e-magnin
Pour précision : selon les rectifications de 1990,  on peut supprimer l’accent circonflexe sut les i  et les u (pas les a),  sauf homonymes et conjugaison. Par ailleurs, o(i)gnon fait partie des mots à double orthographie. La plupart des dictionnaires de référence en tiennent maintenant compte.

le 8 mai 2018.

Parce que certains sont fâchés avec l’orthographe, alors un conseil de « sages » l’a simplifiée, c’est plus simple que de la faire apprendre.

jean bordes Grand maître Répondu le 8 mai 2018

Venant de vous, Jean Bordes, je suis plus que comblée de votre remaque que je prends pour un compliment !Je souffre, littéralement, physiquement de voir, de lire, d’entendre la langue perdre du terrain et là, on peut le dire, à tous les niveaux !

Zully Grand maître Répondu le 8 mai 2018

Ce mot a changé maintes fois de graphie au cours des quatre derniers siècles.  Il fait partie d’une liste de termes dans lesquels,  dès la Renaissance, on ne prononçait plus le i devant un gn :  enco(i)gnure, po(i)gne, a(i)gneau, vergo(i)gne, campa(i)gne. Même montagne s’est longtemps écrit montaigne, comme notre célèbre écrivain.  Voir une explication détaillée de l’Académie française ici.

En fait, la graphie ognon, encouragée puis condamnée,  n’a jamais disparu :  elle a servi à distinguer les bulbes destinés  au repiquage  (ognons de fleurs) de ceux  cultivés pour l’alimentation humaine.  Il n’y a donc pas de révolution à accepter ce qui existait déjà et pas de raison d’en faire des polémiques stériles.

Pour mémoire, il existe en français près de 500 mots à orthographie multiple (hors accents et traits d’union),  souvent double, parfois triple… C’est la rançon de notre longue histoire : beaucoup d’autres grandes langues n’ont pas ce problème, ayant depuis plus ou moins longtemps rapproché l’écriture de la prononciation ce qui évite anomalies et confusions.

Chambaron Grand maître Répondu le 8 mai 2018

Je suis contente de vous voir revenir, Chambaron. J’aime les explications et la vôtre est très bienvenue. Je dois dire que mon cerveau a voulu me faire écrire qu’i y avait certainement une histoire avec la graphie de ce mot et que je l’ignorais. Comme quoi, ce qui doit arriver, arrive.

Je dois tout de même ajouter que certains manuels ont adopté la graphie « ognon » et que j’ai des élèves qui l’utilisaient jusqu’à ce que nous en parlions… Alors, si à la paresse s’ajoute la confusion, plus personne ne sait sur quel pied danser !

Je profite de votre intervention, si inespérée, pour vous dire que, j’ai demandé à Pascal H. de vous donner  mes coordonnées afin que je puisse vous retrouver plus facilement quand j’ai certaines questions. Je n’arrive pas à vous atteindre via Twitter.

Je précise que j’ai demandé à changer de badge sur cette plateforme, mais que le stock des « amateurs éclairés » doit être épuisé, car ma commande tarde à venir !

Zully Grand maître Répondu le 8 mai 2018

Bonjour Zully,
Merci pour votre intérêt. J’ai du mal à comprendre que vous ne puissiez créer un compte Twitter, même sommaire.  Il y a déjà des millions d personnes abonnées ! La correspondance semi-privée y est beaucoup plus simple que sur ce site.

le 8 mai 2018.

J’ai réussi à créer un compte, mais pour le reste… Quand j’aurai compris le fonctionnement, je me dirai que je comprendrai que vous ayez eu du mal à me comprendre. Mais, vous me donnez espoir et j’y arriverai ! Je vous remercie.

le 8 mai 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.