C’était ou c’étaient

C’était de vraies pierres.

sylvieT Amateur éclairé Demandé le 19 novembre 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

12 réponse(s)
 

C’étaient de vraies pierres.
Rappel :
C’est un enfant / Ce sont des enfants.

joelle Grand maître Répondu le 19 novembre 2015

Merci!

sylvieT Amateur éclairé Répondu le 19 novembre 2015

Bonjour,

c’est ou c’était est un présentatif. C’est  une tournure impersonnelle dans laquelle c’ (ce) est le sujet apparent;  le mot ou les mots qui le suivent constituent le sujet réel.

Il arrive que l’on accorde le verbe être avec le sujet apparent dans le cas où le présentatif est directement suivi d’un pronom personnel.

C’est toi le meilleur.
C’est nous les heureux gagnants du loto.
C’est vous qui êtes les perdants.

Cependant on emploiera ce présentatif au PLURIEL lorsque le sujet réel est au pluriel.

J’estime que  ce sont des faits qu’il faut révéler au  public.

Il faut dire que c’étaient des choses qu’il ne fallait pas cacher.

Toutefois on peut avoir le choix avec les pronoms eux et ceux

C’est ou (ce sont) eux qui ont qui ont brisé la vitrine du supermarché.

C’est ou (ce sont) ceux qui sont en passe de remporter le championnat.

On a aussi le choix lors d’une énumération:

Mes couleurs préférées  c’est (ou ce sont): bleu, vert, beige

 

czardas Grand maître Répondu le 20 novembre 2015

Merci Czardas !
Votre réponse me semble exhaustive et me plaît beaucoup.

le 24 juillet 2019.

CQFD… Merci à vous!

sylvieT Amateur éclairé Répondu le 20 novembre 2015

Bonjour,

Mais du coup, dans cette phrase , écrit-on : « Il se disait que les femmes, c’étaient bien »    (ou c’était bien)

Merci.

Cordialement,

Electra78 Maître Répondu le 2 mars 2018

Bonjour Electra,

Si vous reprenez la réponse de Czardas, vous vous rendrez compte que  « les femmes » n’est pas le sujet réel. Il vous faudra dire « c’était bien ». Je suppose qu’il ne s’agit pas d’un texte, mais de parloles échangées.

Je profite pour demander à Czardas : où puis- vous retrouver ? Je ne vous vois plus sur cette platerforme. J’en ai touché un mot à Pascal H. Il pourait vous donner mes coordonnées. J’ai relu Joëlle et Evinrude hier après une très longue absence, surtout de la part d’Evinrude. Chambaron, je l’ai retrouvé ailleurs.

Zully Grand maître Répondu le 15 mai 2018

Merci les amis !
Je viens de lire votre éclairage, Czardas et Joëlle.

J’en avais besoin aujourd’hui avec un petit doute sur :  » C’étaient des pêcheurs.  » ( Je relis à nouveau des textes et parfois mes neurones se font des noeuds ! )
 » C’était ?  » ou  » C’étaient ? « …   J’ai ma réponse, c’est :  » C’étaient  » !  🙂 🙂

A bientôt.
Claire

clairelebrun Érudit Répondu le 21 juillet 2018

…ce sont les guillemets qui se sont fait des noeuds ! 😉

clairelebrun Érudit Répondu le 21 juillet 2018

« Des caractères hébraïques avaient été imprimés au pochoir sur la vitrine du boucher casher, et gravés au fronton des petits synagogues, mais c’étaient bien (…) »

Ne faut-il pas ici utiliser « c’était » ? (d’après ce que vous avez dit)

Mentalink Débutant Répondu le 24 juillet 2019

Bonjour Mentalink,

Je suppose que vous vouliez parler du fronton des petites synagogues. Pour le reste, pourriez vous ajouter quelques mots afin de savoir si on met un singulier ou un pluriel ?

Si vous dites : c’étaient bien les paroles du texte, ce sera au pluriel ; c’était bien conforme au texte original, on mettra un singulier, par exemple.

J’espère que cela vous rendra service.

Zully Grand maître Répondu le 24 juillet 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.