C’est une question de ponctuation et de présentation. Dans une présentation en PowerPoint. On donne une liste de conseis du genre: – prenez une feuille – écrivez vos remarques – éloignez toute source de bruit , etc. C’est donc une liste. Peut-on supprimer la ponctuation de fin de phrase (point/ point-virgule) sous prétexte que cela alourdit la présentation?

Répondu

Ponctuation phrase présentation PowerPoint

Zully Grand maître Demandé le 6 octobre 2016 dans Question de langue
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Vous pouvez trouver des conseils intéressants ici :

http://www.cuy.be/orthotypo/orthotypo_enum.htm

Intuitivement, j’aurais privilégié des points-virgules à la fin de chaque élément, sauf pour le dernier qui se terminerait par un point.

JackIsJack Maître Répondu le 6 octobre 2016

J’ai fait un tour sur ce site que je ne connaissais pas. Merci, il est plein d’enseignements. Je n’avais pas connaissance de l’utilisation de la virgule dans les sous-paragraphes. Je vais étudier la question plus à fond. Merci.

le 9 octobre 2016.

Je viens de relire le texte sur le site et à un moment donné, je lis:
« – chaque terme dʼune énumération principale commence par un bas de casse (minuscule) ; mais, lorsquʼun terme (ou paragraphe) dʼune énumération principale est introduit par un numéro (ou une lettre de classification) suivi(e) dʼun point, on débute ce paragraphe par une capitale (majuscule) ; »

Est-ce que l’on débute une chose? Je crois avoir appris qu’une chose, un match, débutent mais qu’on commence une chose.

le 9 octobre 2016.

C’est exact. Bien vu…

le 9 octobre 2016.

Me voilà soulagée!

Mais, tout cela me rend service. Je consulte le « Guide du typographe romand » (vous l’avez compris, j’habite en Suisse) et ne trouve pas la composition des sous-paragraphes. Je vais prendre contact avec le seul typographe encore en vie dans la région. Il est à la retraite depuis un bon moment.

Merci à vous tous pour ces remarques. Cela change la vie, de savoir, et augmente le plaisir de vivre!

le 9 octobre 2016.

Le Guide du typographe romand  ne détaille en effet pas cet aspect…

Vous pouvez vous référer à l’Imprimerie nationale (article « Ponctuation »). Pour le plaisir, l’humour et les finesses, voir aussi l’article Énumération d’Orthotypographie.

Le dernier typographe helvète n’est pas mourant, ni même à la retraite :  contactez l’ARCI, vous devriez pouvoir en joindre plusieurs, certes plus très jeunes. Dites-leur que c’est de ma part… 😉

le 9 octobre 2016.

Merci pour l’information au sujet de l’article. J’ai commencé et me régale.

Je parlais des typographes de ma région, Neuchâtel. Mais, je vais prendre contact avec l’ARCI. C’est magnifique! Je ne manquerai pas de leur dire que je vais de votre part.

Et… je ne m’attendais pas à ce que vous connaissiez le guide romand.

le 11 octobre 2016.

Merci pour la référence ARCI. J’ai téléphoné et ai pu parler avec M. Bloesch. Il m’a informée que le guide ne s’intitulait plus « romand » du fait qu’il a un champ d’action plus étendu, jusqu’au Canada. Je lui ai dit que je venais de votre part; il a précisé que vous vous étiez rencontrés.

M. Bloesch a ajouté très aimablement que je pouvais lui poser des questions par courriel.

Merci donc pour la façon dont vous avez traité ma demande. J’ai eu des lectures intéressantes. J’ai bien aimé l’article.

le 12 octobre 2016.

Toute typographie doit s’adapter au document qu’elle sert : une pièce de théâtre a ses codes, un ouvrage scientifique ou un roman les siens, les colonnes d’un journal ne ressemblent pas aux bulles d’une B.D.
À cet égard, le logiciel Power Point — que j’ai pratiqué de nombreuses années avant d’en être enfin débarrassé — a amené des modifications significatives dans la rédaction de très nombreux écrits professionnels :
— destruction de la syntaxe et des phrases complètes ;
— usage massif des puces ;
— prolifération des usages fantaisistes des caractères et de la ponctuation :
— usage immodéré d’éléments exogènes au discours (images, fonds d’écran, jeux visuels, etc.).
Il est donc, à mon sens, un peu vain de tenter d’appliquer par principe les règles académiques à ce barnum. La seule règle qui vaille est celle qui régit déjà votre auditoire et vos objectifs. Par défaut, la sobriété des règles traditionnelles constitue une sécurité. Mais je n’ai jamais vu quelqu’un s’émouvoir de l’absence de ponctuation en fin de ligne dans une liste…

Chambaron Grand maître Répondu le 6 octobre 2016

Je vous remercie infiniment tous les deux. Au Grandmaître Chambaron, je dirai que je fais partie de ceux qui s’émeuvent du manque de ponctuation. Je le remercie de faire une synthèse des différentes façons de présenter un texte et d’être aussi clair. Je propose mes corrections gratuitement à différentes personnes sur le net et confrontée à ce PowerPoint, je me suis adressée au « Projet Voltaire » auquel je me suis inscrite et pratique avec passion, lequel m’a indiqué ce magnififque site. Je prends bien note de tout cela.

Autant vous, Chambaron, que vous, JacklsJack, me confortez dans l’idée qu’il faut respecter la ponctuation. Si les phrases commencent par des majuscules, on met un point et si c’est avec des minuscules, on met des points-virgules avec un point pour la dernière. C’est cela? Merci mille et une fois!

Zully Grand maître Répondu le 6 octobre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.