c’est un/une – il est/elle est

Bonjour

J’ai la prétention d’avoir une très bonne orthographe… toutefois je me trouve aujourd’hui démunie devant une question de ma fille.

A quel moment doit-on dire « c’est un/c’est une » et à quel moment doit-on dire « il est/elle est ». J’ai beau savoir le dire à chaque fois, je n’arrive pas à trouver la règle qui le définit.

Exemple:
– Connaissez-vous Céline Dion?
– Oui, c’est une chanteuse. Elle est canadienne. Elle est brune. C’est une jolie femme et elle est très riche

Donc pourquoi parfois je réponds « c’est une », et pourquoi « elle est »…

Merci à tous

Renee Débutant Demandé 6 jours auparavant dans Question de langue

Question intéressante.

5 jours auparavant.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

« C’est » est un présentatif.

Voici ce que dit Le Robert :

Les présentatifs sont des mots ou des locutions servant à présenter, à annoncer quelque chose ou quelqu’un.
Les principaux présentatifs sont :

  • c’est, c’est… qui/que :
    C’est lui le coupable.
    C’est moi qui l’ai fait.
    C’est pour elle que j’ai fait ça.
  • voici, voilà :
    Voici ma femme.
    Voilà mon mari.
  • il y a, il est :
    Il y a des fourmis dans la cuisine.
    Il est cinq heures.

    En linguistique, on appelle « présentatif »  un mot ou une structure syntaxique employé pour introduire ou poser l’existence d’un élément nouveau dans le discours. Typiquement, l’entité ainsi introduite sera élevée au statut de topique dans le discours qui suit.
    TLF
    C’est à dire qu’on annonce que  cette entité sera le thème de ce qui va suivre, qu’on va parler d’elle.

    —–
    Plus simplement peut-être : le « c’est un » place l’entité dont on parle dans un ensemble plus grand.
    C’est une chanteuse (parmi les plus célèbres).
    Dans le cas que vous présentez, la suite est une série d’informations  : Elle est canadienne. Elle est brune. C’est une jolie femme et elle est très riche

    On peut très bien écrire (et dire) : elle est chanteuse (remarquez que le « un » n’est plus nécessaire), elle est canadienne….
    Ou :
    Elle est chanteuse, c’est une canadienne,…
    etc.
    C’est l’énonciateur qui choisit. Mais qu’il le fasse consciemment ou pas, la nuance est là.

Tara Grand maître Répondu 5 jours auparavant

Bonjour PhL

C’est super, merci. J’aime bien la remarque sur le fait de le faire consciemment ou non. Mais l’explication concernant le placement de la notion comme sujet du discours suivant (c’est une chanteuse puis ensuite peut-être on va parler des chanteuses) est excellent.

Merci

Renee Débutant Répondu 5 jours auparavant

Bonsoir Renee
Vous écrirez : c’est une chanteuse ou elle est chanteuse. Elle est canadienne ou c’est une canadienne. Elle est brune ou c’est une brune.
Cela dépend si l’on décrit la personne en utilisant un nom ou un adjectif.

PhL Grand maître Répondu 5 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.