Ces mots que j’ai entendus prononcés par mon frère.

Hello !
Et voilà, encore une prise de tête avec des accords de participe passé…

« Ces mots que j’ai entendus prononcés par mon frère. »
Comment accorder « entendu » et « prononcé » ?

Je mettrais les deux au pluriel, « entendus » car le COD « ces mots » est placé avant.
Et « prononcés » parce que si je tourne la phrase dans l’autre sens : « J’ai entendu ces mots prononcés par mon frère », l’accord est plutôt évident.

Mais bon, je n’ai aucune certitude à 100 %…
Quelqu’un saurait-il analyser cette construction et m’expliquer les accords ?

Emmanuelle Membre actif Demandé le 11 février 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Pour l’infinitif : il suffit de le remplacer par dire ici : … que j’ai entendu dire par mon frère.

Pour l’accord du PP : ce PP reste invariable si  le pronom  objet direct qui précède est complément de l’infinitif. Ex. Les airs que j’ai entendu jouer. J’ai entendu quoi ? Jouer que, cad jouer les airs (ce ne sont pas les airs qui jouent).
Le PP s’accorde avec le C.O.D. qui précède si l’être ou la chose que désigne ce complément font l’action exprimée par l’infinitif. Ex. : Les violonistes que j’ai entendus jouer. J’ai entendu jouer qui ? que, cad les violonistes.

==> Les mots que j’ai entendu prononcer par mon frère.

Prince Grand maître Répondu le 11 février 2022

Eh bien puisque vous êtes si forts demandons  à Emmanuelle ce qu’elle voulait  dire. Je réponds à la question que je considère comme posée. Pas aux autres.

Prince Grand maître Répondu le 11 février 2022

Salut Prince,

Tu me sembles agacé, mais je ne comprends pas bien pourquoi.
Strictement, la question d’Emmanuelle portait sur cette phrase (avec ces accords) Ces mots que j’ai entendus prononcés par mon frère.

joelle et toi avez indiqué que l’on écrivait  Ces mots que j’ai entendu prononcer par mon frère (en expliquant la raison de ces accords) ce qui n’est pas faux, mais l’autre façon d’accorder est également valable.

Bref, Tara (pas plus que PhL, ou moi-même) n’a a aucun moment contredit ta réponse ou celle de joelle, juste remarqué que la phrase initiale était bien accordée, et que l’autre était également recevable.

Tout va bien, donc ! 🙂
Et ce d’autant plus qu’un usager t’a crédité d’un vote positif et a montré ainsi la pertinence de ta réponse.

le 11 février 2022.

Exactement : personne n’a contredit personne.

le 11 février 2022.

Les mots que j’ai entendu prononcer par mon frère.
Prononcer est à l’infinitif car on insiste sur l’action de prononcer ; entendu ne s’accorde pas avec le COD placé avant car le COD ne fait pas l’action de prononcer, il la subit.

joelle Grand maître Répondu le 11 février 2022

Eh bien il est  vrai que l’orthographe d’une telle séquence est un casse tête.
Les mots que j’ai entendus
Les mots chantés
Les mots chantés que j’ai entendus
Les mots chantés par mon frère
On est d’accord ?

Et alors pourquoi pas :
Les mots que j’ai entendus, chantés par mon frère ?

qui aurait un autre sens (nuance) de :
Les mots que j’ai entendu chanter par mon frère

le 11 février 2022.

Je partage l’avis de Tara :

Ces mots que j’ai entendus prononcés par mon frère. (Le discours est terminé)
Ces mots que j’ai entendu prononcer par mon frère. (le frère est en train de prononcer ces mots)

le 11 février 2022.

Je suis également d’accord avec Tara, sauf que la virgule n’est pas nécessaire.

(Et par rapport au commentaire de PhL, dans les deux cas le discours est terminé (puisque entendre est conjugué au passé composé, l’acte de prononcer ces mots est accompli : le frère n’est plus en train de prononcer ces mots au moment de l’énonciation), simplement avec le participe passé l’accent est mis sur le résultat/l’état, alors qu’avec l’infinitif sur le déroulement du procès.)

le 11 février 2022.

J’ai bien précisé que j’utilisais l’infinitif pour mettre en valeur l’action de prononcer, car cela me paraît cohérent avec l’action d’entendre ; on entend bien au moment où il prononce  : Les mots que j’entends mon frère prononcer. Je ne vois pas le sens de l’action accomplie dans cette phrase. D’ailleurs, Tara met une virgule alors que PhL n’en met pas…

le 11 février 2022.

C’est vrai qu’en l’espèce, c’est moins une question d’action vs résultatif / statif, que de voix active vs voix passive pour le verbe prononcer :

Mon frère prononce ces mots, je les entends > Ces mots que j’entends mon frère prononcer / que j’entends prononcer par mon frère.
Ces mots sont prononcés par mon frère, je les entends > Ces mots que j’entends prononcés par mon frère.

le 12 février 2022.

Merci à tous pour vos interventions, toutes aussi éclairantes les unes que les autres 😊
Alors en effet je connaissais la subtilité « Les violonistes que j’ai entendus jouer » / « La sonate que j’ai entendu jouer ».

Mais là, avec le « par mon frère » derrière, il m’a semblé que la situation était légèrement différente. Et Dieu sait qu’un mot dans une phrase peut parfois faire basculer une règle.
Je retiens que les deux sont grammaticalement corrects, je vais donc reprendre le contexte pour être sûre de choisir la bonne option.

Et quand je parlais de prise de tête, je parlais de moi avec mes bouquins, pas de vous entre vous 😅

Emmanuelle Membre actif Répondu le 11 février 2022

Quand le verbe à l’infinitif est transitif direct, son agent peut se construire aussi bien comme un COD (1) que comme un complément d’agent (2) (au moins dans certains cas, je ne sais pas si c’est systématique, ou s’il existe des exceptions).

Lire / Dire sont transitifs directs :

(1) J’entends l’élève lire / dire un poème.

(2) J’entends lire / dire un poème par l’élève.

Prononcer est également transitif, on peut donc aussi bien avoir (1) que (2) :

(1) J’ai entendu mon frère prononcer ces mots > Ces mots que j’ai entendu mon frère prononcer.

(2) J’ai entendu prononcer ces mots par mon frère > Ces mots que j’ai entendu prononcer par mon frère.

le 12 février 2022.

Bien vu Tara, il fallait y penser.
C’est toujours bon d’avoir un avis complémentaire, c’est enrichissant.

jean bordes Grand maître Répondu le 12 février 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.