ce sera / serait très bête de

Bonjour,

A dit à B que deux possibilités s’offrent à lui et lui explique ce dont il s’agit. Puis, A dit :

Je pense que ce sera très bête de choisir la deuxième option.  
Je pense que ce serait très bête de choisir la deuxième option.

Pourriez-vous me dire si le conditionnel présent est possible ici et si c’est le cas, quelle est la différence entre ces deux phrases ?

Merci

Automne Grand maître Demandé le 12 décembre 2020 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Puisque le choix n’est pas fait, le conditionnel marque l’hypothèse.
Le futur est réservé aux faits certains ou aux hypothèses exprimées au présent : Si vous prenez la deuxième option, ce sera un échec.

joelle Grand maître Répondu le 12 décembre 2020

Je vous remercie pour votre réponse. Donc, la première phrase, avec le futur, signifie que je suis sûre qu’il ne faut pas choisir la deuxième option alors que le conditionnel dans la deuxième la rend plus « polie » (ce serait très bête si vous choisissiez la deuxième option) et dans ce cas il atténue la condition réelle ?

Automne Grand maître Répondu le 12 décembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.