Ce qui/ce qu’il lui manque?

Répondu

Bonjour,

Écrira-t-on: « Il a enfin trouvé ce qui lui manquait » ou « ce qu’il lui manquait ».
J’ai consulté les sujets semblables, mais j’ai encore du mal à trancher.

Merci d’avance.

Kion Amateur éclairé Demandé le 14 août 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Kion, ces deux tournures sont équivalentes, aussi correctes l’une que l’autre et peuvent être utilisées indifféremment (de même que ce qui se passe / ce qu’il se passe).

ChristianF Grand maître Répondu le 14 août 2019
Ajouter un commentaire

Il est toujours important de connaître la position de l’Académie française, qu’elle infirme ou confirme ce que l’on pense . Voici ma précédente réponse  au sujet de ce qui/ce qu’il manque :

L’Académie française offre le choix entre les deux constructions pour les verbes, comme manquer, qui peuvent être personnels ou impersonnels : 

« Ce qui reste ou ce qu’il reste ?

Avec les verbes susceptibles d’être construits soit personnellement, soit impersonnellement, on utilise ce qui ou ce qu’il : qui est le sujet du verbe construit personnellement, qu’il apparaît dans la tournure impersonnelle. La nuance entre les deux possibilités est parfois indiscernable. Ainsi : ce qui restait d’élèves… (Pagnol) ; ce qui lui reste de sainteté (Maurois) ; ce qu’il lui restait à faire (R. Rolland) ; ce qu’il vous reste à découvrir (Duhamel).

On peut donc écrire aussi bien : nous verrons ce qui se passera ou ce qu’il se passera. »

 

Prince Grand maître Répondu le 14 août 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.