Bonjour

J’ai un doute le bon accord est  » le lieu de rendez-vous privilégiés  » ou  » le lieu de rendez-vous privilégié  »

Merci de votre aide

thibautcomm Débutant Demandé le 25 avril 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Votre interrogation doit porter sur le « nombre » de lieu, substantif avec lequel s’accorde l’adjectif privilégié.
C’est au singulier, car c’est le lieu qui est privilégié.

joelle Grand maître Répondu le 25 avril 2017

Bonjour,

C’est le lieu qui est privilégié non pas le /les rendez-vous.

Ici privilégié a le sens de : qui convient particulièrement à quelque chose ( au/aux rendez-vous)

Le lieu  privilégié de rendez-vous.

Rendez-vous : Rencontre entre deux ou plusieurs personnes, qui ont convenu du motif, de la date et du lieu.

Il  serait plus judicieux d’écrire : le lieu de rencontre privilégié.

czardas Grand maître Répondu le 25 avril 2017

Bonjour thibautcomm,

Mais peut-être voulez-vous parler de « rendez-vous privilégiés » !

Si ce sont les rendez-vous qui sont privilégiés, alors oui l’accord exige le pluriel.

PhL Grand maître Répondu le 25 avril 2017

Les deux écritures sont imaginables avec des sens différents :
1.  Ce salon est le lieu de rendez-vous privilégiés  : ne s’y rencontre pas le commun des mortels.
2.  Cette place est le lieu de rendez-vous privilégié :  il a les faveurs du public pour les rencontres.

Comme la différence ne s’entend pas, ce qui peut créer un contresens, il est souhaitable de recourir à une pratique conseillée dans de nombreux cas : on rapproche l’adjectif (ou le participe) au mieux du substantif qu’il qualifie. L’exemple 2 s’écrirait alors plutôt : Cette place est le lieu privilégié de(s) rendez-vous.

Chambaron Grand maître Répondu le 25 avril 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.