elle s’est fait faire ou elle s’est faite faire

Répondu

bonjour,

elle s’est fait faire ou elle s’est faite faire

orthographiste Érudit Demandé le 22 janvier 2019 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,
je ne vois pas de réponse apportée à la question (donc je réponds).
Elle s’est fait faire est la réponse juste car le participe passé du verbe faire est invariable devant un infinitif.
De même :
Les enfants se sont fait punir et la cliente s’est fait servir une tisane.

joelle Grand maître Répondu le 22 janvier 2019

Merci beaucoup Orthographiste.

Bonne journée à vous

sicilia Érudit Répondu le 22 janvier 2019

Soit je ne sais plus lire soit il y a un problème d’affichage, car cette « réponse » ne me paraît pas être une réponse à la question…

le 22 janvier 2019.

désolé il y a eu un bug de ma part

Orthographiste a répondu à une de mes questions et mon remerciement s’est retrouvé ici

j’ai renouvelé mon remerciement ensuite mais au bon endroit

sicilia Érudit Répondu le 22 janvier 2019

En fait, le cas de « fait faire »  est un cas particulier du participe passé suivi d’un infinitif.
En effet, de manière générale, le participe passé est accordé avec le sujet lorsque ce sujet fait aussi l’action de l’infinitif qui suit.

En revanche lorsque le sujet fait l’action du participe mais pas de l’infinitif, le participe ne sera pas accordé. C’est le cas dans les phrases telles que :

« Elles se sont vu refuser l’accès au club ».

Pour revenir sur la question du départ, lorsque qu’on se « fait faire/avoir/prendre etc. »,  on ne peut évidemment pas être la personne qui effectue l’action puisqu’on en est soi-même la victime. Il n’y a donc pas d’accord.

mathusalem Débutant Répondu le 29 janvier 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.