Bien que + du reste

Bonjour, j’aurais voulu savoir si ce segment de phrase était correct : « bien que ce fut contre elles du reste que nous nous rebellions ». Y a-t-il redondance entre « bien que et « du reste » ? Cela constitue-t-il un pléonasme ? (Ce segment termine une longue phrase dont je voudrais mettre en valeur le caractère paradoxal. Il me semblait que la locution « du reste » pouvait, en la redoublant, accentuer la concession introduite par « bien que » et du même coup servir à conclure).

Merci de votre aide

Ciel Amateur éclairé Demandé le 13 février 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Du reste signifie D’ailleurs, en outre. Il ne forme pas pléonasme avec l’idée de concession.

bien que ce fût*contre elles du reste que nous nous rebellions

* il faut le subjonctif imparfait ici. Au présent cela donnerait : bien que ce soit contre elles du reste que nous nous rebellons

 

Tara Grand maître Répondu le 13 février 2022

Merci #Tara. Mais qu’est-ce qui vous fait penser qu’il faille mettre la phrase au subjonctif imparfait? Il n’y a aucun conditionnel, la phrase désigne une chose qui s’est vraiment passée.

Ciel Amateur éclairé Répondu le 13 février 2022

 bien que ce fût contre elles du reste que nous nous rebellions
Le mode subjonctif n’exprime pas l’irréel mais la subjectivité.
Il n’est pas non plus dépendant du conditionnel.
Dans une subordonnée introduite par « bien que » il faut utiliser le subjonctif*. Comme la phrase est au passé, on utilise le subjonctif passé.
Dans votre phrase ce ne peut être « fut » qui est un passé simple de l’indicatif.

* l’emploi du subjonctif est délicat à expliquer souvent et délicat à comprendre.
Je vais essayer. Soit une phrase complète -par exemple :
Bien que ce fût contre elles du reste que nous nous rebellions, elles n’en prirent pas ombrage.
Seul le procès (prendre ombrage) de la principale est présenté comme un fait, donné comme une information. Celui de la subordonnée est présenté comme une réflexion sur ce fait et c’est pour cela que la subordonnée est introduite par la conjonction de subordination restrictive « Bien que »  (toujours suivie du subjonctif).

Dans la phrase suivante, le locuteur choisit une autre conjonction de façon à présenter les deux procès comme des informations :
Alors que c’était contre elles que nous nous rebellions, elles n’en prirent pas ombrage.

Tara Grand maître Répondu le 14 février 2022

Merci beaucoup. Du coup, c’est rebellions et non rebellons comme vous l’aviez écrit plus haut ?

Ciel Amateur éclairé Répondu le 14 février 2022

Oui.
Phrase au présent :
bien que ce soit contre elles du reste que nous nous rebellons

Phrase au passé. votre phrase était donnée au passé, alors :
bien que ce fût contre elles du reste que nous nous rebellions

le 17 février 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.