« Avant que quoi que se soit ne se fut passer »

Répondu

Bonsoir, j’écris une histoire et j’ai eu plusieurs gros doutes sur toute cette phrase :

« Avant que quoi que se soit ne se fut passer »

1. quoi que ou quoique ?

2. se soit ou ce soit ?

3. Mais même en corrigeant ces erreurs j’ai l’impression que la phrase ne sonne pas français ? Peut-être est-ce à cause de la négation qui est mal placée ? Où encore le verbe « être » qui est mal conjugué ?

Merci de vos réponses et soyez indulgents s’il vous plaît je ne suis qu’en 4ème

PlumeDencre

Plume_Dencre Débutant Demandé le 22 mai 2019 dans Général

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonsoir Plume_Dencre,

Je suggère que vous écriviez: Avant que quelque chose ne se fût passé ou ne fût arrivé.

Dans votre phrase:

« Quoi que ce soit » est un pronom indéfini.

« Passé »  (participe passé) et non passer car c’est le subjonctif plus-que-parfait du verbe se passer,

Fût au au lieu de fut car c’est l’auxiliaire être permettant de construire le subjonctif plus-que-parfait du verbe « se passer ».

Bonne soirée

LaurenceA Grand maître Répondu le 22 mai 2019

J’allais proposer : Avant que quelque chose (ne) fût ((ou (ne) soit : ça dépend du registre de langue retenu)) arrivé. La phrase soumise est bien trop lourde…

Laurence, PlumeDencre : si cela vous intéresse, voici une étude sur quoi quo ce soit. 

Bonne soirée.  🙂

PS : J’attribue un vote positif bien mérité à L. (le vote négatif était un droit, bien sûr, mais  il est injuste et injustifié). 

le 22 mai 2019.

Laurence, je viens de vous répondre dans le cadre de la discussion que vous citez.

le 22 mai 2019.

J’ai vu ! Merci bien.

le 23 mai 2019.

Plume_Dencre,

J’ai modifié ma réponse car j’avais fait des erreurs.  Quelque chose est neutre donc passé ou arrivé.

Bonne soirée

LaurenceA Grand maître Répondu le 22 mai 2019

PLume_dencre, ravie qu’un /e collégien(ne) s’inscrive sur la plate-forme.

Quoi que ce soit :  pour l’orthographe (quoi que : en deux mots et « ce » démonstratif).

Pour le reste de la phrase, il y a une faute de conjugaison corrigée par Laurence, mais pour que l’on puisse suggérer une rédaction complète avec la concordance des temps ,il faut que vous nous donniez la proposition principale. C’est la phrase qui précède « avant que », (avant que introduit la subordonnée).

A bientôt.

joelle Grand maître Répondu le 22 mai 2019

* Votre « ne » n’est pas une négation. On utilise souvent ce « ne » (qu’on appelle « ne explétif ») avec certaines tournures comme « avant que » : avant qu’il vienne = avant qu’il ne vienne. Ce « ne » est possible, mais inutile, mieux vaut le supprimer que prendre le risque qu’il passe pour une négation.

* L’expression « quoi que ce soit » est trop indéfinie pour faire un bon sujet de proposition ; vous pouvez utiliser une tournure impersonnelle : « s’il se passe quoi que ce soit » est préférable à « si quoi que ce soit se passe ».
Ce qui donnerait : Avant qu’il se soit passé quoi que ce soit.

* L’expression « quoi que ce soit » est peut-être possible, mais dans une phrase au passé vu du présent, parlant d’une chose qui a sans doute eu lieu, ce n’est pas une bonne idée : trop hypothétique pour du passé, et contenant un verbe conjugué au présent.
Futur — Je quitterai l’endroit avant qu’il se passe quoi que ce soit.
Passé — J’ai quitté l’endroit avant qu’il se soit passé quelque chose.
Avec « avant que », dans un contexte passé, je vous suggère d’utiliser le mot « rien », parfaitement adapté ici. Vous savez que ce mot n’a pas réellement de sens négatif, mais au contraire, sans négation, signifie « quelque chose » ou « quoi que ce soit » (est-il rien de plus beau que la Normandie ? je doute qu’il se soit rien passé…).
Ce qui donnerait : Avant qu’il se soit rien passé.

* Choix du temps pour le subjonctif :
Avec une phrase au passé composé, contentez-vous d’un subjonctif passé.
— J’ai quitté l’endroit avant qu’il se soit rien passé.
Réservez le subjonctif plus-que-parfait à une concordance des temps avec le passé simple.
— Je quittai l’endroit avant qu’il se fût rien passé.

Anonyme Maître Répondu le 23 mai 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.