Aussi je NOUS propose de visionner cette vidéo : phrase correcte ou pas

J’aimerais savoir si cette formulation est correcte ou non? Et éventuellement à quelle figure de style peut-elle renvoyer : << C’est ce que je nous propose avec ce « one man show  » d’un compatriote humoriste exilé en France>>. Ecrire << je NOUS propose….>>: Est-ce une faute ou non?
Un ami m’a fait remarquer que le «  »NOUS » n’était pas approprié. Sauf que j’en au usé parce que je m’incluais  dans l’invitation faite à mes amis pour visionner une certaine vidéo. Merci à l’avance pour votre éclairage !!!!!

bfredmartial Débutant Demandé le 16 juillet 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Eh bien mais pourquoi pas !
Il est vrai que le sens du verbe tend à exclure le locuteur de l’ensemble des compléments, mais l’inclure a quelque chose de sympathique puisqu’il permet au locuteur de se mettre sur le même plan que ses interlocuteurs, de faire groupe avec eux.

Gardez donc « je nous propose de visionner cette vidéo ».

Tara Grand maître Répondu le 16 juillet 2021

Bonjour,

« La suite Je ne nous surprend pas : Je nous croyais tous morts (E. et J. de Concourt). »
Cité par le Bon usage actuel, comme correct.
Prince Grand maître Répondu le 16 juillet 2021

Bonjour Grand Maître  Tara,
Et vous savez quoi, dans mon Congo (Brazzaville) natal, l’autre pays de Tchicaya U Tamsi, Sony Labu Tansi ( son nom Kongo était en fait  » Nsoni Zabuta Ntsi  » : une sorte de boutade de ses géniteurs à leur communauté qui se moquait de l’infertilité du couple qu’ils formait. La Venue de Sony fut donc une vraie victoire face à ces moqueries…C’est comme si ses parents voulaient crier à leur communauté:  » alors, voici ce qu’a donné le sentiment de honte dans lequel vous vouliez nous voir enfermés . En langue Kongo, Nsoni = Honte ; Zabuta  = a accouché, a produit, a donné naissance ; Ntsi = Quoi  ou de quoi. Traduction possible du nom de celui qui est considéré comme l’un des plus grands dramaturges d’origine africaine :   » Voici de quoi la honte a accouché ! « ). Mais d’où est aussi originaire Alain Mabanckou pour ne citer que ces trois écrivains francophones, africains et congolais. Dans beaucoup de pays africains, le nom  ou l’un des noms donné au nouveau né  est très souvent tributaires des circonstances particulières, des événements et faits marquants ayant précédé de près ou de loin cette naissance.

Apprendre à bien parler et à bien écrire le Français sont deux choses qui importent beaucoup chez tout congolais, en particulier celui qui est instruit et lettré.  Le Français qui est la langue nationale du Congo. Au fait  » Tara  » se traduit par  » Père ou Maître  »  en langue Téké ( une langue cousine du Kongo qui est ma langue maternelle ). Merci donc pour votre éclairage qui contribuera, je l’espère vraiment, à clore une palabre dans laquelle se sont embarqués des lettrés et instruits – dont je suis du reste – qui ont oublié qu’ils ne sont pas des experts de la grammaire, de la conjugaison et de l’orthographe…Merci encore  » Tara  » ( là je le dit en Téké ) !

bfredmartial Débutant Répondu le 16 juillet 2021

Merci pour ces informations très intéressantes, Martial.
Il est amusant que »Tara » signifie « père » ou « maître » en langue Téké. Je ne peux être un père, étant une femme, et je ne suis certainement pas un maître ici, encore moins un « Grand maître » ! Tout au plus une sorte d’enseignante contente d’avoir l’occasion de réfléchir à notre belle  langue et à aider, dans le meilleur des cas, qui se pose des questions sur son orthographe et son fonctionnement.

le 16 juillet 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.