Auparavant.

Bonjour,
Demandé, répondu 30 mn auparavant.
Que le classement soit par votes ou par réponses, je n’ai pas réussi à comprendre auparavant de quoi.
Je sais qu’il y a des horloges ordinaires, des horloges atomiques et tant d’autres horloges, et la relativité d’Albert, mais tout cela pris en compte et mis en équation ne me donne pas la solution.
Quelqu’un peut-il se dévouer…
Merci 🙂

Anonyme Débutant Demandé le 27 novembre 2019 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour, sur ce point je suis entièrement d’accord avec Amob, l’expression « répondu 1 heure auparavant » m’a toujours gêné car elle est inappropriée dans ce contexte (cela pourrait bien être une traduction maladroite de l’anglais « 1 hour ago »). La formulation adaptée ici aurait dû être « répondu il y a 1 heure ». C’est exactement la même erreur que si on mentionnait (pour un accès sécurisé, par exemple) ce code expirera cinq minutes plus tard au lieu de ce code expirera dans cinq minutes.

ChristianF Grand maître Répondu le 27 novembre 2019

Il n’y a pas de traduction maladroite d’une quelconque langue. Pourquoi écrirait-on « il y a » lorsqu’un simple adverbe suffit ? Votre théorie boite Chrichri.

PS : je dirais même que, au contraire, la traduction « il y a » communément utilisée sur les grands sites américains que nous connaissons tous provient d’un calque paresseux de l’anglais appliqué par un traducteur peu scrupuleux, ayant eu la flemme de rechercher un mot plus précis pour définir ago.

le 27 novembre 2019.

Un simple adverbe suffit, mais encore faut-il choisir celui qui est adapté au contexte : le lendemain, la veille, [une heure] auparavant, [deux jours] plus tard sont des adverbes (ou locutions adverbiales) de temps utilisés essentiellement dans un récit et ils expriment une position temporelle par rapport à un fait qui y a déjà été présenté. À l’oral ou dans un contexte qui s’y apparente (notamment une mention sur une page web interactive, comme ici), les adverbes de temps correspondants, qui se basent sur l’instant courant, sont demain, hier, il y a [une heure], dans [deux jours]. Le terme qui aurait dû être utilisé ici n’est pas auparavant mais il y a (ce genre de maladresse est beaucoup plus courant dans des traductions que dans des expressions directement « pensées » en français, d’où ma supposition ).

le 27 novembre 2019.

À quelle bible vous référez-vous pour affirmer que « À l’oral ou dans un contexte qui s’y apparente […] sont demain, hier, il y a [une heure], dans [deux jours]. » ? Selon les propos de quelle divinité ? Je suis curieux de le savoir. Éclairez-moi.

le 27 novembre 2019.

Manny, avez-vous vraiment besoin de vous référer à une bible ou à une divinité lorsque vous dites à un ami (« à l’oral ou dans un contexte qui s’y apparente » — conversation par SMS ou sur un quelconque réseau social, par exemple) « Viens chez moi demain » plutôt que « Viens chez moi le lendemain », « J’ai croisé ta femme hier » plutôt que « J’ai croisé ta femme la veille », « Elle m’a téléphoné il y a une heure » plutôt que « Elle m’a téléphoné une heure auparavant », « J’arriverai chez vous dans trois jours » plutôt que « J’arriverai chez vous trois jours plus tard » ?

le 27 novembre 2019.

30 minutes avant la lecture. C’est pourtant simple. Je ne vois pas le rapport entre votre sujet et le discours sur les horloges (dans lequel vous avez astucieusement placé le nom d’Einstein pour grandir votre propos et peut-être, accessoirement, avec l’intention de donner un sens à votre charabia).

Manny Membre actif Répondu le 27 novembre 2019

« Auparavant » est ici un déictique. Veuillez m’excuser, Amob,  pour ce mot qui appartient à la linguistique, mais il est bien pratique de pouvoir nommer les notions.

Ce qui signifie qu’on ne peut le comprendre qu’en situation.

Si je dis (à l’oral) alors que nous sommes ensemble dans une même pièce comportant quatre portes : fermez cette porte, s’il vous plaît, Amob. Vous comprendrez de laquelle je parle grâce, par exemple, à un geste ou simplement parce que c’est la seule ouverte.
Dans la même situation (ou une autre, évidemment) où nous serions au même endroit et au même moment, si je parle d’hier, vous savez immédiatement à quel jour je me réfère.
Ainsi, peuvent être désignés par des déictiques :
les interlocuteurs : lui – eux – ils – tu … (on ne sait de qui il s’agit qu’en situation)
Exemple : Il est encore venu me voir (sans énoncé préalable qui présenterait ce « il »). L’interlocuteur lui, fait immédiatement le lien avec le raseur bien connu de tous les collègues.
les objets : ce – celle-ci – …
Exemple : passe-moi ce dossier, s’il te plaît.
les coordonnées spatiales et temporelle  : ici – là-bas – aujourd’hui – il y a trois jours – …
Exemple : viens ici.

On a la même chose avec auparavant qui est une coordonnée temporelle.
Quand je me place sur le site, il est par exemple 7 h 30. Si je lis, « Amob Grand maître – Demandé 6 heures auparavant dans Général », il me suffit de faire le décompte pour avoir l’heure à laquelle votre message a été envoyé. Cela fonctionne parce que l’affichage est constamment rectifié au fur et à mesure que passe le temps.

Auparavant :  Adverbe de temps marquant l’antériorité dans le temps d’un fait par rapport à un autre. TLF

Fait n°1 : envoi du message de Amob
Fait n°2 connexion de Tara
Auparavant >> antériorité du message de Amob par rapport à la connexion de Tara.

Tara Grand maître Répondu le 27 novembre 2019

J’ai bien conscience que nous parlons ici d’un énoncé écrit mais il s’agit d’un écrit spécifique qui se rapproche de la conversation (pour aller vite).
Remarque : les déictiques sont aussi employés dans des textes écrits. Je m’en suis tenue à l’oral  pour que mon message ne prenne pas les proportions d’un cours!
dort

le 27 novembre 2019.

Bonjour Tara, la mention « répondu 1 heure auparavant » est bien erronée dans ce contexte, et ce précisément parce que auparavant n’est pas déictique (contrairement à il y a). Comme vous le rappelez vous-même très justement,  auparavant marque l’antériorité dans le temps d’un fait par rapport à un autre. Votre exemple est juste, on dirait bien : Tara a répondu (fait n° 2) à la question qu’Amob avait posée (fait n° 1) une heure auparavant. Dans cette phrase, deux faits sont exprimés, le fait n° 1 étant antérieur au fait n°2, ce qu’exprime l’adverbe auparavant. Mais dans le cas de la présente page, il s’agit d’exprimer une antériorité (d’une demande, d’une réponse, d’un commentaire) non pas par rapport à un fait exprimé mais par rapport à l’instant présent (celui où je suis en train de lire la page) — précisément parce que, comme vous le dites également vous-même, « il s’agit d’un écrit spécifique qui se rapproche de la conversation ». Dans ce cas, l’adverbe approprié n’est pas auparavant, mais bien  il y a (exactement de la même façon que dans une conversation, vous ne direz évidemment pas « mon amie m’a appelée trois jours auparavant » mais bien « mon amie m’a appelée il y a trois jours »).

le 27 novembre 2019.

Larousse et CNRTL proposent l’emploi de « auparavant »  comme la marque de l’antériorité mais il n’est pas précisé que cela doit être spécifique à une situation (comme « la veille » ou « le lendemain » par rapport à hier ou demain).  Je ne suis donc pas sûre pour le déictique…
En revanche, presque tous les exemples d’emploi cités se réfèrent à une antériorité par rapport à un moment passé (équivalent d’un plus-que-parfait).

Par conséquent, le synonyme serait « avant », et il suffirait de l’associer à un fait passé ? Ai-je bien lu ?

Pour Christian, je suis désolée des assauts de Manny, et je suis d’accord avec votre dernier commentaire :
– Elle m’avait téléphoné une heure auparavant me paraît bien sonner  mais je ne peux  expliquer pourquoi.

joelle Grand maître Répondu le 27 novembre 2019


En effet, le sens que peut parfois avoir « auparavant » m’avait échappé. Je ne l’ai saisi que dans le contexte donné par Amob.
Il est en effet employé dans les récits.

Mais ce n’est pas son seul usage.
Voici les synonymes qui lui sont donnés :
Anciennement, antérieurement, au préalable, autrefois, ci-devant, d’abord,  dans le temps, déjà, devant, en premier, jadis, naguère, plus tôt, préalablement, précédemment, premièrement, avant
Le TLF
Dans le discours, « auparavant » n’a pas le sens qu’a « avant » mais le sens de « avant tel fait »

Il est venu me parler deux heures auparavant et il est venu me parler deux heures avant tel fait ont pour moi des sens quasi identiques.
Et bien sûr que les exemples sont au passé, c’est le sens de  « auparavant » qui le veut. Il indique l’antériorité.
On ne peut pas plus dire dire : Le soleil se lève, il vient avant  que  le soleil se lève, il vient auparavant
Tara Grand maître Répondu le 27 novembre 2019

Ma conclusion :  auparavant est bien, parfois, utilisé comme déictique et c’est le cas dans la petite mention citée par Amob.

J’ai évoqué la question sur un autre forum
Voici l’exemple qui m’en a été donné.
Auparavant j’étais blablabla, mais maintenant je suis bliblibli.
Oh regarde ! un efrit, je n’en avais jamais vu auparavant !

Auparavant adverbe : marque l’antériorité dans le temps. Quelques jours avant. Ce n’était pas en 1960, c’était bien avant. Nous voici de nouveau réunis au complet, comme avant. Et avant ? l’aviez-vous déjà rencontré ? (On dit de préférence Auparavant.)
https://www.cnrtl.fr/definition/academie9/avant

Tara Grand maître Répondu le 1 décembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.