Aucuns intérêts

Bonjour,

J’ai un doute concernant un accord.

Dans la phrase suivante « Aucun(s) intérêt(s) ne doi(ven)t être reversé(s) », je suis tenté de mettre un « s » à aucun et intérêt, et donc d’accorder le restant de la phrase.

On parle en effet d’intérêts au sens pécuniaire (les intérêts d’un prêt), un mot qui ne s’emploie qu’au pluriel (enfin, il me semble).

Qu’en pensez-vous ?

Merci d’avance,
Philippe

Phil94 Maître Demandé le 20 décembre 2016 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Il est de rigueur orthographique de mettre un « S » à aucun s’il est employé avec un mot toujours au pluriel : aucuns frais, aucunes funérailles, …
Dans la mesure où « intérêt » peut aussi et d’abord s’employer (car il existe) au singulier, il me semble préférable de laisser au singulier :

Selon CNRTL, intérêt(s) au sens pécuniaire est autant au singulier qu’au pluriel, je vous cite le passage :
Intérêt(s) de capitaux, de fonds engagés dans une banque, d’une dette, d’un emprunt, d’une hypothèque; prêt à intérêt; payer, servir, verser, percevoir un (des) intérêt(s), prêter à intérêt, à fort intérêt, sans intérêt, avancer (de l’argent) sur intérêt; compte de dépôt, versement productif d’intérêts; bons qui portent intérêt; intérêts échus, à échoir; les intérêts courent; intérêt simple; intérêt composé; intérêt conventionnel, légal; taux d’intérêt; intérêt à 5 %; capitalisation des intérêts.

je vous verse un intérêt, un prêt ; un prêt avec intérêt, aucun intérêt…

joelle Grand maître Répondu le 20 décembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.