aucun

Répondu

S’il vous plaît,
Comment faut-il écrire aucun et plein 😉 ?

1/ Plein d’insouciance et de regrets aucun, nous étions jeunesse.
2/ Je n’aperçois aucune des chèvres, seulement une ambiance.

Merci.

Anonyme Débutant Demandé le 12 décembre 2019 dans Général

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

1/ Pleins d’insouciance et de regrets, aucun, nous étions jeunesse.
– Je reprends ce qu’a écrit Joëlle : il faut faire l’accord de l’adjectif (plein>pleins) avec le pronom « nous auquel il est apposé (nous).
– Avec une virgule après regrets, la tournure « et de regrets, aucun » est très correcte. Elle est littéraire. Ce procédé a même un nom « hyperbate ».
– néanmoins la phrase est bancale car regrets n’a aucune fonction et « nous étions jeunesse » surprend (on attendait « nous étions jeunes ».

2/ Je n’aperçois aucune des chèvres, seulement une ambiance.
Phrase surprenante et dont le sens, hors contexte est difficile à saisir. On a là aussi une rupture : le même verbe rapproche un COD concret, les chèvres,  et un COD abstrait, une ambiance. Ce verbe convient au premier, non au second : une ambiance peut se percevoir mais pas s’apercevoir.

Tara Grand maître Répondu le 13 décembre 2019

Pleins d’insouciance et de regrets,…accord avec « nous » ,
C’est un adjectif mis en apposition.
Aucune des chèvres, aucun des chevreaux :
Aucun, aucune reste au singulier sauf quand ils sont employés avec un mot qui n’existe qu’au pluriel.
Aucuns frais.

joelle Grand maître Répondu le 12 décembre 2019

regrets aucun : ça ne va pas ! Regret aucun : mal construit ; Aucun regret : oui
J’écrirais, pour une meilleure syntaxe
Pleins d’insouciance et sans aucun regret, nous étions jeunesse.

Regret est un mot qui ne s’emploie pas uniquement au pluriel, donc « aucun regret ».

joelle Grand maître Répondu le 12 décembre 2019

Quand vous parlez de chèvres vous n’êtes pas obligé.e d’utiliser la forme inclusive « les chèvres et les chevreaux ». Ce n’est d’ailleurs pas une tournure inclusive dans le/la mesure ou le chevreau n’est pas le mari de la chèvre mais son/sa petit.e bébé.e. Pour ce qui est de leur.e mignon.ne petit.e bébé.e, c’est hélas un chevreau, parce que les académicien.ne.s sont des gros.sses macho.tes, mais avec un « e » caché à l’intérieur du mot, et c’est vraiment très discriminant.e pour les mâl.es.
Pour « regrets aucuns » ça dépend s’il y en a plusieurs, et si vous êtes sûr.e que ce ne sont que des regret.te.s masculin.e.s. S’il n’y a qu’une regrette et qu’elle assume son genre, comme par exemple la disparitionne d’une chevrette, écrivez « aucune regrette ».
Et bien sûr.e il faut éviter la tournure « pleine de regrets » pour une chèvre, parce que ça la renvoie à son statut de génitrice.

Ayme Membre actif Répondu le 12 décembre 2019

Qu’est que vous racontez ? Il ne s’agit pas d’une écriture inclusive. C’était un exemple.

le 12 décembre 2019.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.