Au pluriel ou au singulier ?

« Cela ressemblait à une partition de Bach bien que nul – même pas moi – ne puisse un jour égaler le divin musicien. »

Arguant du fait que la remarque était faite plutôt pour tous y compris ma modeste personne initialement était écrit : … bien que nuls – même pas moi – ne puissent un jour…

Quelle est la bonne orthographe ?

Merci

JSC Membre actif Demandé le 31 mai 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

« nul » est invariable (comme aucun, sauf dans aucuns frais, etc.). Donc singulier :
« […] bien que nul  – même pas moi – ne puisse un jour… »

«. nul » est assimilable à aucun, rien, zéro, etc., il ne peut être qu’au singulier :
Nul ne franchira cette porte !

jean bordes Grand maître Répondu le 31 mai 2018

Comme jean bordes l’a dit, il faut ici le singulier. Vous pourriez d’ailleurs (mais c’est un choix de style) remplacer nul par personne.

Pour préciser ce que dit jean bordes, nul, dans ce sens, s’accorde tout de même en genrenulle contrainte. Il s’accorde en nombre seulement avec les substantifs qui ne s’emploient qu’au pluriel ou se comprennent au pluriel : nulles funérailles, nuls frais. Voir ici.

jbambaggi Grand maître Répondu le 31 mai 2018

Un grand merci pour vos réponses et explications et de surcroit en une réactivité remarquable.

JSC Membre actif Répondu le 31 mai 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.