attaque ou attaquent ?

Bonjour,

Petite question d’accord : « une tribu de Sélénites, les habitants de la Lune, qui les attaquent. »

Ma question se porte sur « attaquent » et sa terminaison. Est-ce la tribu qui attaquE ou les Sélénites qui attaquENT ?
A moins que cela dépend des intentions de l’auteur ?

Merci!

Naya Maître Demandé le 4 août 2020 dans Accords
7 réponse(s)
 

Tant mieux !:)

Prince Grand maître Répondu le 4 août 2020

Bonjour,

Les deux accords sont possibles : soit au singulier avec tribu, soit au pluriel avec Sélénites. Voici un extrait de la BDL qui traite de cette question :

Lorsque le nom collectif est accompagné d’un complément, l’accord du verbe se fait soit avec le collectif, soit avec son complément, selon que l’on considère de manière individuelle ou collective les êtres dont on parle.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 4 août 2020

Merci Monsieur

C’est très utile pour moi

Edwin

le 4 août 2020.

De rien Edwin. 🙂

le 4 août 2020.
« une tribu de Sélénites, les habitants de la Lune, qui les attaquent. »  : le donneur d’accord comporte une apposition. 

Il faut donc  commencer par rappeler la règle selon laquelle

« Si l’apposition est détachée, elle est normalement sans effet sur l’accord :

Indira Gandhi, médiateur-né, se savait contestée (M.-Fr. Garauddans le Monde, 2 nov. 1984). – Le long du vieux faubourg, où pendent aux masures / Les persiennes, abri des secrètes luxures (Baudel.Fl. du m., Soleil). — Derrière chaque croisée, écluse de velours, des triples rideaux pesaient sur leurs embrasses (CesbronSouveraine, p. 11). »    (Le Bon usage actuel).

On est alors conduit à se demander comment s’accorde le verbe « attaquer » avec « Une tribu de Sélénites », qui contient un nom collectif. 

A cet égard, je reprends le tout début de l’article de la BDL cité par Phil et cite sa suite (laquelle est plus précise). 

a) « Lorsque le nom collectif est accompagné d’un complément, l’accord du verbe se fait soit avec le collectif, soit avec son complément, selon que l’on considère de manière individuelle ou collective les êtres dont on parle. On fait l’accord avec le nom qui désigne ce qui est le plus susceptible de faire l’action évoquée par le verbe.

Ainsi, dans les exemples qui suivent, le verbe s’accorde avec le nom collectif, car c’est plutôt celui-ci qui fait l’action….

Exemples :

– La foule de jeunes s’est dispersée. / La foule s’est dispersée.
– La pile de dossiers a baissé. / La pile a baissé.
– Cette équipe de médecins s’est engagée à fond dans la recherche. / Cette équipe s’est engagée à fond dans la recherche.

[…]

b) Si le nom collectif est précédé d’un déterminant indéfini (unune), on a le choix de faire l’accord avec le collectif ou avec son complément. Cela dépend si l’on considère en bloc la totalité, l’ensemble, ou si l’on pense individuellement aux êtres, aux objets qui constituent l’ensemble.

Exemples :

– Une collection de coquillages peut s’enrichir chaque été. (C’est la collection qui s’enrichit.)

– Une bande d’enfants ont escaladé la falaise. (On considère ici que ce sont les enfants qui ont fait l’action d’escalader.)
– Une masse de renseignements ont été recueillis. (On considère que ce sont les renseignements qui ont été recueillis.)

– Une foule de jeunes a bloqué l’entrée du stade. (On pense que c’est la foule qui bloque l’entrée.) »

[Rem. : Le critère Qui fait l’action ? est appliqué ici aussi]

Or  dans  » une tribu de Sélénites », c’est plutôt les Sélénites que la tribu qui attaquent ==> Je mettrais  le verbe au pluriel. 

 

 

 

Prince Grand maître Répondu le 4 août 2020

Personnellement, je trouve pénible (parce ce que ça fait des commentaires à rallonge, qui plus est de propos qui ne sont pas ceux du répondeurs ; parce que la mise en page est moins bonne /lisible que celle de l’original) de citer les articles entiers de la BDL (ou d’autres sources) auquel il suffit de renvoyer – manifestement je me trompe, puisque régulièrement les demandeurs se montrent très satisfaits de ces passages massivement reproduits.

Ce petit avis exprimé, venons-en au fond de la question : autant dans La file de voitures s’allonge, il est difficile (c’est un euphémisme !) de défendre que ce sont les voitures qui s’allongent, autant avec tribu, le choix relève de l’intention et de la subjectivité de l’auteur, particulièrement ici puisque le nom collectif est précédé d’un déterminant indéfini. On peut tout aussi bien dire Une tribu attaque, que Les / Des Sélénites attaquent, que Une tribu de Sélénites attaque(nt).

 

le 4 août 2020.

Eh oui ! vous vous trompez !  Toutefois, ne désespérez pas : vous progressez.    🙂

le 4 août 2020.

Bonjour

« une tribu de Sélénites, les habitants de la Lune, qui les attaquent. »

Ceux qui les attaquent, c’est les habitants de la Lune.
Mais ces habitants de la Lune sont décrits comme une tribu de Sélénites.
C’est à dire que ces Sélénites habitent à la Lune et les attaquent.

C’est comme…
Un tribu de Celtes, les habitants de la Gaule, qui les attaquent.

Edwin

Edwindwianto Grand maître Répondu le 4 août 2020

Merci pour votre réponse !

Je garde donc le pluriel. Merci et bonne journée.

Naya Maître Répondu le 4 août 2020

De rien

Mais il faut voir les avis des autres, tout d’abord, pour être sûr

Edwin

le 4 août 2020.

Merci Phil-en-trope. Les deux accords étant possibles, je préfère opter pour le pluriel qui fait, selon moi, ressortir le groupe d’individus attaquant.

Naya Maître Répondu le 4 août 2020

Oui. 🙂

le 4 août 2020.

Merci beaucoup pour ces précisions fortement intéressantes, Prince. Cela m’a bien éclairée. Je comprends mieux l’emploi du pluriel dans mon exemple.

Merci à tous !

Naya Maître Répondu le 4 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.