Article défini ou pas?

Répondu

Je lis la phrase:
Que ce soit aliments, objets, végétaux, tout endroit et lieu, tout organisme vivant, tout a une vibration donnée qui peut varier dans le temps en fonction de facteurs de pondérance.

Je trouve la phrase curieuse, mais il y a tellement de façons de s’exprimer que l’on peut avoir tort de s’étonner.

J’ai bien compris que l’on peut dire « que ce soit », « que ce soient » et qu’il vaut mieux le mettre au singulier, mais il me semble qu’il manque les articles définis aux trois premiers noms.

Ensuite, je pense que l’auteur a voulu parler de facteur de « pondération ».

J’aurais d’autres questions en fonction de la réponse que je recevrai. Merci d’avance.

Zully Grand maître Demandé le 28 janvier 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Zully,

J’ignore ce qu’est dans l’esprit de l’auteur la « pondérance ». Le mot n’existe pas dans mes dictionnaires. On peut penser qu’il s’agit ici de « pondération », mais cela n’éclaire pas vraiment le sens de la phrase que l’on est réduit à imaginer…

Quant à l’article devant « aliments, objets, végétaux, » il ne me semble pas indispensable car il s’agit d’une énumération et supprimer les articles dans ce cas donne un peu de vivacité à la phrase, à condition, comme ici, de les supprimer tous.
« Adieu veau, vache, cochon, couvée », écrivait La Fontaine.

Evinrude Grand maître Répondu le 28 janvier 2017

Merci Evinrude pour vos explications.

D’après le reste du texte, l’auteur a voulu dire que les vibrations qui nous animent varient en fonction de l’environnement. Parler d’un facteur de pondération est peut-être un peu osé, car étant tous différents, nous résonnons  tous à notre façon à une même source.

Merci encore. Je réfléchis à comment je pourrais utiliser la tournure dans ma vie courante et m’aperçois que c’est faisable. Merci donc à l’auteur et à vous.

le 28 janvier 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.