Apprendre + COD ou COI ?

Dans : j’apprends le français, « le français » est COD , lié directement au verbe

  • pronominalisation : je l’apprends (le français)
  • réponse  la question tu apprends « quoi » ? le français

Dans j’apprends à conduire, de prime abord, à conduire est COI. introduit par une préposition.
– pas de pronominalisation possible : je l’apprends, ne se dira pas non plus.

Mais pose-t-on la question: tu apprends à quoi ?

j’ai donc une incertitude sur la façon de considérer ce « à conduire » comme un COD particulier, ou c’est bien un COI, malgré la difficulté de l’identifier par la question à qui, à quoi ?
Merci

 

Ganigh Débutant Demandé le 23 septembre 2016 dans Général
4 réponse(s)
 

Il est vrai que l’exemple est mal choisi pour « j‘aime à lire »

Certains verbes transitifs, comme apprendre, cesser, interdire, arrêter… ont un infinitif COD obligatoirement introduit par une préposition (dite vide).

Apprendre à conduire, à marcher, à parler…
Cesser de fumer, de parler…
Interdire de courir, de plonger, de chasser, d’entrer…
Arrêter d’écrire, de crier…

Apprendre le français, c’est apprendre le vocabulaire, les règles de grammaire, à écrire le français, à lire le français, à parler le français…

PhL Grand maître Répondu le 23 septembre 2016

Bonjour Ganigh.

Vous avez raison, la présence d’une préposition laisse à penser qu’il s’agit d’un COI, ce qui est vrai le plus souvent.

Mais dans l’exemple que vous donnez, « à » est une préposition « vide » , qui est vide de sens, qui ne sert qu’à obtenir une syntaxe correcte (on ne peut pas dire j’apprends conduire).

On comprend mieux qu’il s’agit d’un COD quand on utilise le nom correspondant à à conduire : « j’apprends la conduite ».

Il s’agit d’une exception comme dans j’aime à lire, elle cesse de parler...

PhL Grand maître Répondu le 23 septembre 2016

Je vous remercie, mais reste un peu dubitatif. en effet la substitution n’est pas une preuve absolue, pas plus que la « non-pronominalisation ».

On ne peut certes pas dire j’apprends conduire, mais « pourquoi » ? : en effet, il est d’usage de dire, pour reprendre votre exemple,  j’aime à lire, mais aussi « j’aime lire »; la préposition est parfaitement vide et semble être une tournure ancienne, ou une forme de style dont le sens subtile m’échappe. et de là, bien sûr, j’aime à conduire, comme j’aime conduire.

Par contre, se pourrait-il que « j’apprends le français », signifiant apprendre la chose elle-même, évoque quelque chose de différent que apprendre « à parler le français »….?
Dans tous les cas,je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre

Ganigh Débutant Répondu le 23 septembre 2016

La bonne question serait pour votre exemple : « qu’apprends-tu ? »
Ce qui tendrait à valider le statut de COD dans « j’apprends à conduire ».
Le COI est non seulement introduit par une préposition mais cette préposition doit avoir une « valeur » ; comme dans la phrase : « je donne un gâteau aux enfants » (à qui ? avant, on parlait de complément d’attribution).
Si « j’apprends à conduire ou  la conduite  à ma fille « , où est le COI ? c’est bien la personne destinataire de cet enseignement.(la bonne question serait : « A qui enseignes-tu la conduite ? »

joelle Grand maître Répondu le 24 septembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.