Apocope de téléphone

Bonsoir, dans le langage familier je ne suis pas d’accord avec un ami concernant l’apocope du mot téléphone :

Pour lui, c’est « tel » mais moi je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas « tél » puisqu’on écrit télé pour télévision.

« Donne-moi ton tel. »

Merci pour votre aide.
Le Donk

LeDonk Maître Demandé le 7 juillet 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Parce que, LeDonk, il n’y a pas besoin de l’accent pour rendre le son[ɛ]   :
On a  : sel – bel-   cet –   gel – net …
Alors que, sans accent sur le premier « e »,  telé se lirait : [tøle] comme « pelé »

Tara Grand maître Répondu le 7 juillet 2019

Bonjour Tara, merci pour votre avis.

Donc : « Je n’ai pas ton tel. », c’est bon.

J’avais également pensé à utiliser l’abréviation officielle, mais cela fait bizarre dans un texte (roman), non ?

« Donne-moi ton tél., je t’appelle ce soir. »

Merci.

LeDonk

LeDonk Maître Répondu le 8 juillet 2019

Cela dépend de plusieurs choses : du ton du roman, du personnage que vous faites parler (par exemple : que révèle cette façon de parler ?).
Pour « téléphone » je préfère l’aphérèse à l’apocope : « phone » porte plus de sens à mon avis, que « tel ».

De façon générale : il faut être conscient que rapporter des paroles à l’écrit n’est pas transcrire fidèlement ce qu’on entend. Il n’y a qu’un effet de direct.
Une transcription précise serait parfois illisible, et souvent, certains mots ou tics de langage prennent, une fois écrits, un relief qu’ils n’ont pas à l’oral.

Tara Grand maître Répondu le 8 juillet 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.