Antiquité / les romains antique

Bonjour,

Dans un texte, je trouve « Les pirates grecs et romains antiques ».

Cette formule est-elle juste, ou vaut-il mieux opter pour : « Dans l’Antiquité, les pirates grecs et romains » ?

Merci beaucoup pour votre aide ! 🙂

Piclou Amateur éclairé Demandé le 21 mai 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Avec la navigation qui remonte à la plus haute antiquité(2000 av. J.-C.), tous les peuples primitifs établis dans les pays méditerranéens ont exercé la piraterie. Les tribus primitives entreprirent la piraterie sur la mer, comme la guerre sur le continent, afin de se procurer des vivres. Dans une époque où toute notion du droit des gens était inconnue, où chaque petite nation vivait dans un exclusivisme étroit, le voisin, ses propriétés et ses biens étaient considérés comme autant de proies qu’il était licite de saisir et glorieux même de conquérir par la force ou par la ruse. Pendant toute cette période préhistorique, la piraterie fut une profession parfaitement avouable.

Il semble donc logique de parler de pirates grecs ou romains antiques.

On retrouve cet adjectif dans le poème de Vigny : Le Cor 

Que de fois, seul, dans l’ombre à minuit demeuré,
J’ai souri de l’entendre, et plus souvent pleuré !
Car je croyais ouïr de ces bruits prophétiques
Qui précédaient la mort des Paladins antiques.

Ainsi que dans Athalie de J. Racine

Oui, je viens dans son temple adorer l’Éternel.
Je viens, selon l’usage antique et solennel,
Célébrer avec vous la fameuse journée
Où sur le mont Sina la loi nous fut donnée.

czardas Grand maître Répondu le 22 mai 2018

On a plutôt l’habitude de lire « une cité antique », « l’Art antique ».

Mais cet adjectif peut très bien s’employer pourdésigner des êtres animés :
« Le vieux avait une immense affection pour son petit-fils; et ce lui était une joie de trouver en lui un public complaisant. Il aimait à conter des épisodes de sa vie, ou l’histoire des grands hommes antiques et modernes. Sa voix devenait alors emphatique et émue; elle tremblait d’un plaisir enfantin, qu’il tâchait de refouler. On sentait qu’il s’écoutait avec ravissement. (R. Rolland).
(Source : Le Trésor de la langue française)

On peut donc très bien écrire :
« Les pirates grecs et romains antiques ».

jean bordes Grand maître Répondu le 21 mai 2018

Merci beaucoup !! 🙂

Piclou Amateur éclairé Répondu le 22 mai 2018

Je dirais :
Les pirates grecs et romains de l’Antiquité.

joelle Grand maître Répondu le 22 mai 2018

C’est aussi mon avis, joelle, et je préférerais l’écrire comme vous.

Cependant, c’est en consultant le Trésor de la langue française que je me suis aperçu que l’on pouvait employer l’adjectif antique, et de citer un passage de Romain Rolland :

« Emploi déterminatif. Qui est relatif à une époque très ancienne.
1. [En parlant d’un inanimé ou d’un animé coll.] Qui appartient ou remonte à une époque très reculée. Art antique, cité -. Anton. moderne.
a) [P. réf. à une époque depuis longtemps révolue] :

Le vieux avait une immense affection pour son petit-fils; et ce lui était une joie de trouver en lui un public complaisant. Il aimait à conter des épisodes de sa vie, ou l’histoire des grands hommes antiques et modernes. Sa voix devenait alors emphatique et émue; elle tremblait d’un plaisir enfantin, qu’il tâchait de refouler. On sentait qu’il s’écoutait avec ravissement. » (R. Rolland)

Je préfère « Dans l’Antiquité, les soldats grecs et romains… »  à

« Les pirates grecs et romains antiques » beaucoup moins usité de nos jours, mais qui reste correct.

 

jean bordes Grand maître Répondu le 22 mai 2018

Loin de moi l’idée de penser que c’est incorrect mais la diversité des possibilités de construction de la phrase me paraît importante. Les hommes de l’Antiquité me paraît plus heureux que  les hommes antiques !!! C’est une question de formulation et non de correction.
Comme toujours les emplois attestés dans les manuels de référence ont souvent un caractère littéraire et poétique, qui ne saurait nous contraindre à l’imitation. Le contexte rédactionnel courant et actuel peut exprimer un souci de clarté un peu plus « banale » même si l’on peut s’inspirer des maîtres.

le 22 mai 2018.

Mais c’est ce que je voulais dire, joelle, je vous rejoins à 100 %. Je voulais simplement signaler qu’on pouvait dire des hommes antiques puisque le TLFI l’avait indiqué et qu’un grand auteur l’avait employé.

« C’est une question de formulation et non de correction.
Comme toujours les emplois attestés dans les manuels de référence ont souvent un caractère littéraire et poétique, qui ne saurait nous contraindre à l’imitation ».

Je vous applaudis des deux mains. Bien sûr, nous devons nous inspirer des grands auteurs, mais je me bats suffisamment sur ce site pour déconseiller, quelquefois,  « aux mortels » que nous sommes de les suivre.

jean bordes Grand maître Répondu le 22 mai 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.