Annonciateur/trice

Bonjour,

Dans l’exemple suivant (ne prêtez pas attention au propos inventé), « annonciateur » s’accorde -t-il bien au féminin singulier avec « la mise en scène » ou, en raison de la longueur de la phrase, il serait au masculin?

« La mise en scène, dans « La petite maison dans la prairie », d’un modèle de famille se rapprochant de ce que consacre la Bible était annonciateur/trice de… »

Veuillez excuser cette question ridicule mais, pour une raison que j’ignore, l’accord me semble étrange « à l’oreille »…

En vous remerciant de votre réponse

Kion Amateur éclairé Demandé le 13 août 2019 dans Accords
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

Bonjour Kion, oui, aussi étrange que cela puisse « sonner » à l’oreille, il faut bien utiliser le féminin annonciatrice, cet adjectif se rapportant sans doute possible à la mise en scène. C’est au contraire la formulation La mise en scène {…} était annonciateur de… qui serait erronée, quelle que soit la longueur de la partie entre {…}. Peut-être la gêne provoquée par le féminin est-elle effectivement due à l’éloignement relatif de l’adjectif et du nom auquel il se rapporte, mais quoi qu’il en soit il faut bien écrire ici : La mise en scène, dans « La petite maison dans la prairie », d’un modèle de famille se rapprochant de ce que consacre la Bible était annonciatrice de…

ChristianF Grand maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour Kion,

Puisque vous savez que les adjectifs s’accordent, je dirais que votre question est : « annonciateur » est-il dans cette phrase un adjectif qui s’accorde, ou un substantif masculin ?

Les adjectifs « auteur » et « facteur » n’existent pas, ce ne sont que des substantifs. Donc pas d’accord possible.
– Cette association… est auteur d’un anthologie de…
– La mauvaise hygiène, grand facteur de risques…
Attributs ou apposés, sans déterminant, ces substantifs restent masculins.

L’adjectif « annonciateur » existe (le dictionnaire le dit), et a une forme au féminin. Donc accord.
– Cette série était annonciatrice d’un modèle…

Mais il se trouve pourtant que le substantif masculin « annonciateur » existe également. Alors ?
Alors avec un article, il est effectivement possible d’utiliser le substantif masculin :
– Cette série était l’annonciateur d’un modéle…
Mais je dirais que le simple fait que l’adjectif « annonciateur » existe doit nous conduire à considérer que nous sommes en présence d’un adjectif quand il n’y a pas d’article. Je ne suis pas certaine qu’il y ait une régle écrite le stipulant, mais c’est la logique de la langue que je connais : quand l’adjectif existe, à quoi bon utiliser le substantif ?
– Cette série était annonciatrice d’un modèle…

Que la série soit l’annonciateur, c’est possible : cette série est le premier signe, l’annonciateur, le premier exemple de… il ne faut pas avoir peur du masculin, tous les mots masculins ne sont pas des prédateurs sexuels ou des agents machistes niant la liberté de la série à assumer publiquement son genre féminin. Méfiez-vous de réponses de neu(e)neu(e)s qu’on a vues passer ces dernières semaines dans les réponses sur notre site.
Et supprimer un article pour que la série soit annonciateur, c’est formellement possible, comme avec le mot « facteur ». La série peut, gammaticalement, être annonciateur comme elle peut être facteur de… Pourquoi alors ne l’écrit-on pas plus souvent ? Il existe sûrement des études sur le sujet, que je n’ai pas lues : concurrence avec l’adjectif, cas particulier où il serait impossible de supprimer le déterminant… Accordez donc, mais continuez à vous demander pourquoi on vous interdit dans ce cas précis un substantif masculin jouant le rôle d’un adjectif.

Juliette31 Grand maître Répondu le 13 août 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.