ami

Répondu

Puis-je utiliser le nom « ami » au masculin comme attribut d’un nom féminin ?

LeilaDZ Membre actif Demandé le 6 janvier 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Marie, tu es gentille. Mon amie, […]     C’est ça ?

Prince Grand maître Répondu le 6 janvier 2022

Prince, vous aviez déjà pourri ma question précédente, arrêtez s’il vous plaît.

LeilaDZ Membre actif Répondu le 6 janvier 2022

LeilaDZ : ???!

le 6 janvier 2022.

Nul besoin de savoir si « ressemble » est un verbe d’état pour écrire cela :

« Depuis qu’elle a les cheveux courts, Léa ressemble à mon ami d’enfance. »

le 6 janvier 2022.

Un exemple de nom féminin ???

LeilaDZ Membre actif Répondu le 6 janvier 2022

non, de phrase

le 6 janvier 2022.

lmarcq, que Léa ressemble à votre ami, c’est possible, mais je ne vois pas le rapport avec l’attribut ; non, je ne déguise pas Léa en garçon ; non, une opération de changement de genre, ça n’existe pas ; non, je n’ai pas besoin d’une quatrième réponse de votre part.
#dryjanuary

LeilaDZ Membre actif Répondu le 6 janvier 2022

Discussion surréaliste, pouvez-vous éviter de multiplier les réponses et vous commenter …. en commentaires, on n’y comprend plus rien : qui répond à qui ? à propos de quoi ?
Merci pour votre compréhension.

joelle Grand maître Répondu le 6 janvier 2022

Apparemment la contributrice ne sait pas ce qu’est un attribut.

Je lui ai expliqué qu’il est difficile d’utiliser « ami » avec un sujet féminin. Je lui ai rappelé les règles de construction de l’attribut (verbe d’état et accord avec le sujet).

Je lui ai cependant proposé la phrase « Léa passera pour mon ami », dans le cas d’un déguisement en garçon (comme dans Mulan, Mademoiselle de Maupin, la nuit des rois….). Elle s’est indigné et ne voit pas le rapport avec l’attribut.

J’abandonne.

le 6 janvier 2022.

« joelle », c’est vous qui à ma précédente question « si on paye un objet au vendeur, paye-t-on le vendeur ? », m’avez répondu qu’il fallait dire « on paye des sommes d’euros »… donc je ne pense pas que vous êtes qualifiée pour juger de si une intervention répond ou non à la question.
C’est la neuvième alerte que je reçois aujourd’hui sur ma messagerie pour me dire que j’ai reçu une réponse à ma question. Je vous demande à vous aussi de vous arrêter. Si vous ne venez pas pour me répondre, ne venez tout simplement pas, cela nous évitera un dérangement à toutes les deux.

LeilaDZ Membre actif Répondu le 6 janvier 2022

???

le 6 janvier 2022.

Le genre du nom sujet n’impose normalement pas le genre du nom attribut :
— l’avarice est un défaut
— la cigarette est un excitant
— la postérité sera mon juge
— cette femme était mon témoin de mariage

— les maladies virales sont le grand ennemi des sportifs
Et quand un nom de genre féminin représente un sujet de sexe masculin, on utilise effectivement en attribut le nom masculin « ami » :
— cette personne est mon ami
La réponse à votre question est donc oui, c’est parfois possible.

Est-ce pour autant que tous les noms féminins supportent le nom attribut masculin « ami » ? Il me semble que non.
— la vérité est l’amie du journaliste, plutôt au féminin
Si c’est une personnification, pourquoi doit-elle se faire en prenant le sexe associé au genre grammatical de l’antécédent ? Mystère.
Si, comme le disait le ministère de la santé, les produits laitiers sont nos amis, est-ce que les spécialités laitières sont nos amies ? Il me semble que oui.

Faut-il alors refuser ces phrases ?
— j’ai apprivoisé une belette mâle, et cette belette est mon ami
— la Russie est un ami de la France
— la loi est le recours du peuple et l’ami de l’ordre
— l’eau de vie est mon meilleur ami

L’attribut masculin « un ami » est syntaxiquement possible pour un nom féminin, mais l’usage s’y oppose parfois. Désolé de ne pas en connaître la raison.

Feuillu Grand maître Répondu le 6 janvier 2022

Si je comprends bien : non. Donne un ex.

Prince Grand maître Répondu le 6 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.