Allez-vous-en ou Allez-vous en ?

Bonjour à tous !

Si l’on souhaite que quelqu’un s’en aille, dit-on « allez-vous en » ou « allez-vous-en » ? Je suppose qu’il s’il s’agit de reprendre du gâteau on optera plutôt pour « allez-vous en ».

Question subsidiaire dans le même ordre d’idée : Pourquoi place-t-on un trait d’union pour « Prends-le. » et non à « Prends ça. » ?

Yotehamo Débutant Demandé le 2 novembre 2021 dans Question de langue

On écrit : dans le même ordre d’idées.

le 2 novembre 2021.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Quelle est la bonne réponse ?  Ah ah !

Prince Grand maître Répondu le 2 novembre 2021

donnez donc

le 2 novembre 2021.

Prince, vous êtes quoi qu’on en dise phénoménal ! Joëlle prend la peine de répondre à la question posée, elle donne une réponse correcte et – erreur de sa part ou bug du site, au fond peu importe – la poste deux fois au lieu d’une. Là dessus, vous débarquez et ironisez en demandant « quelle est la bonne réponse », sans pour autant répondre à la question de Yotehamo… ET VOUS AVEZ LE CULOT DE VOUS ATTRIBUER UN VOTE POSITIF ??!!!???!!!!???

Remarquez, il vaut mieux ça que de donner des réponses en allant copier vos dires sur d’autres sites, comme dans un cas précédent…

le 2 novembre 2021.

Ghost, je vous ai déjà dit qu’on ne peut pas s’attribuer un point positif.

le 2 novembre 2021.

Ça me parait tellement énorme cette histoire de votes systématiques pour les réponses princières, qu’après avoir imaginé que c’était Prince qui s’auto-octroyait ces votes (ça a bien dû arriver), j’en viens finalement à me dire que ce n’est peut-être pas lui, parce que si c’était lui, ce serait la manifestation soit d’un très grand manque de subtilité (surtout après les nombreuses et récurrentes dénonciations de ce procédé), soit d’une très patente morbide compulsion.

Mais si ce n’est lui, qui alors ? et surtout pourquoi ? Mystère ! Une facétieuse façon d’espérer mettre Prince sur la touche ?

 

(Prince, bien sûr que le pseudo X ne peut attribuer de vote au pseudo X, mais en revanche il est très facile de se créer des avatars et donc de s’auto-attribuer des votes avec son/ses avatar(s).)

le 2 novembre 2021.

Je partage l’analyse de Phil-en-trope : soit nous avons affaire à un narcissique de premier ordre, qui se couvre de fleurs, par avatars interposés, à en étouffer ; soit nous avons affaire à un(e) petit(e) pervers(e) qui s’amuse à jeter le discrédit sur Prince en faisant pleuvoir les votes positifs à chacune de ses (mauvaises) réponses.

le 2 novembre 2021.

Cela dit, il y a tout de même un point sur lequel Prince (et là pas d’histoire d’avatar(s) supputé(s)) montre une certaine compulsion, en tout cas une récalcitrance certaine : malgré les nombreuses demandes et remontrances qui lui ont été faites, notre souverain s’entête à multiplier les interventions en réponses, alors qu’elles devraient se trouver en commentaires.

(Dans tous les cas, c’est relou !! Pas dramatique, évidemment, mais relou tout de même.)

le 2 novembre 2021.

Les pronoms personnels situés après un impératif se joignent à lui et entre eux par un trait d’union. La seule exception est avec pronom en et y avec toi puisque celui-ci se change en t’. Cependant, si ces pronoms personnels se rapportent à un infinitif placé après l’impératif, les traits d’union disparaissent.
ça n’est pas un pronom personnel mais un démonstratif.

joelle Grand maître Répondu le 2 novembre 2021

Les pronoms personnels situés après un impératif se joignent à lui et entre eux par un trait d’union. La seule exception est avec pronom en et y avec toi puisque celui-ci se change en t’. Cependant, si ces pronoms personnels se rapportent à un infinitif placé après l’impératif, les traits d’union disparaissent.
ça n’est pas un pronom personnel mais un démonstratif.

joelle Grand maître Répondu le 2 novembre 2021

Merci pour la réponse !

Yotehamo Débutant Répondu le 2 novembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.