aidez moi s’il vous plait

Bonsoir !
s’il vous plaît pourquoi on utilise dans cette phrase l’imparfait bien qu’on trouve l’expression hier après-midi qui exige le passé composé.
Exemple :
Je suis certaine que Florence  était à l’école hier après-midi.

Hier soir, à la même heure, j’étais dans mon lit, avec un gros mal de tête
Merci à vous .

katy1 Amateur éclairé Demandé le 10 avril 2020 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 

C’est une bonne question, l’imparfait a dans cette phrase une valeur durative. Un étirement de l’action : elle était à l’école.
De même pour j’étais dans mon lit.

joelle Grand maître Répondu le 10 avril 2020
Ajouter un commentaire

Les déictiques de temps (souvent des adverbes) indiquant le passé par rapport à un temps présent, comme Hier, l’année dernière, avant-hier, l’autre jour… n’obligent pas à employer le passé composé. Il obligent à employer un temps du passé, et il y en a plusieurs, dont le passé composé et l’imparfait.

On choisit l’un ou l’autre et dans un texte, le plus souvent en alternance. L’alternance peut avoir lieu aussi au sein d’une même phrase.
Ces deux temps  ont des valeurs différentes.
Le passé composé marque la succession des événements (dans un récit écrit ou littéraire, on lui substitue le passé simple).
L’imparfait est là pour donner des informations, brosser un décor.
Le passé composé fait « voir » l’action ou le fait comme de l’extérieur, globalement : il a dormi puis il s’est préparé un sandwich.
L’imparfait nous fait « voir » l’action ou le fait de l’intérieur, dans son déroulement : il dormait. Les gens parlaient autour de lui, mais il dormait.

Tara Grand maître Répondu le 10 avril 2020
Ajouter un commentaire

J’ai bien compris  Merci infiniment à vous

katy1 Amateur éclairé Répondu le 10 avril 2020
Ajouter un commentaire

J’ai bien compris  Merci infiniment à vous

katy1 Amateur éclairé Répondu le 10 avril 2020
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.