Agir est-il un verbe du 2e groupe ?

Répondu

Bonjour à tous,

Je constate que le verbe Agir possède un participe passé invariable, or il figure parmi les verbes du 2e groupe.

Je pensais que les verbes du 2e groupe avaient des terminaisons identiques, pour l’ensemble des temps.

S’il vous plait, pouvez-vous me confirmer que ce n’est pas une erreur ?

JackIsJack Maître Demandé le 30 septembre 2016 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,
Agir est bien un verbe de 2e groupe. À l’image de « finir », les verbes de ce groupe font leur première personne du pluriel au présent de l’indicatif en « -issons ».
Je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous voulez dire par « je pensais que les verbes du second groupe avaient des terminaisons identiques, pour l’ensemble des temps. »

Je pense que l’invariabilité du participe passé n’a rien à voir avec la conjugaison d’un verbe, mais avec son accord éventuel.
Ici, il est invariable car le verbe « agir » est intransitif (il ne peut pas avoir de complément d’objet et ne peut pas se mettre à la forme passive). On n’agit pas quelqu’un ou quelque chose, pas plus qu’on est « agi » par quelqu’un. Ce qui rend tout accord impossible. On ne peut pas dire (et donc écrire) « La bonne action que j’ai agie », ni « elle est agie » ou « nous sommes agis ».

D’autres verbes du 2e groupe sont intransitifs : faiblir, atterrir, bondir, périr…

Evinrude Grand maître Répondu le 30 septembre 2016

Bonjour Evinrude,

D’accord, je comprends l’origine de ces exceptions maintenant. C’est logique.

Ma question visait à m’assurer que les verbes du 2e groupe ont bien des règles de conjugaison identiques.

L’idée est que je puisse appliquer des terminaisons de façon systématique, en ne rencontrant aucune autre exception que l’invariabilité des participes passés.

Exemple : Quel que soit le verbe du 2e groupe, on peut utiliser la terminaison -iront pour la 3piFS :
Ils finiront
Ils faibliront

(pas d’exception : ni accent circonflexe, ni double consonne, ni accent grave ou aigu,…)

J’espère vraiment pouvoir compter sur cette stabilité, sinon c’est un enfer sans fin.

le 30 septembre 2016.

L’enfer est déjà bien rempli avec les 1er et  3e groupes !

http://www.ralentirtravaux.com/lettres/cours/conjugaison/verbes_ir.php

À côté, le 2e n’est qu’un minuscule purgatoire :

http://research.jyu.fi/grfle/379.html

le 30 septembre 2016.

Superbe ce site franco-finlandais.

le 30 septembre 2016.

Il existe des cas en langage philosophique, donc un peu à part, j’en conviens…où « agir » s’accorde et peut aussi s’employer à la forme passive. Le CNRTL mentionne ces emplois en rapportant les critiques des dictionnaires faites à leur endroit.
Voir partie B de la définition : B.− PHILOS., littér., emploi trans. Activer, actionner, conditionner (qqn.).
Je ne peux que confirmer la conjugaison des verbes du 2è groupe : comme finir, réconfortant ?

joelle Grand maître Répondu le 30 septembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.