Adjectifs de couleur composés

Bonjour,
Après avoir sollicité plusieurs ami(e)s, connaissances ou collègues dans le métier de la correction (et moi-même correctrice !),  je cale sur un accord dans l’énoncé suivant :
« un jambon à la chair d’une belle couleur rosée claire« .
Connaissant l’accord invariable sur les adjectifs composés, j’ai un petit doute néanmoins sur celui-ci.
Qu’en pensez-vous ? « rosé clair » ou « rosée claire » ?
MERCI beaucoup par avance !!

Caroline44 Débutant Demandé le 2 janvier 2019 dans Accords
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 

Bonjour Caroline44.

L’association  de deux mots pour qualifier une couleur les rend invariables. Cette règle s’applique ici : couleur rosé clair.

PhL Grand maître Répondu le 2 janvier 2019

Oui, vous aviez fait d’ailleurs tout un topo sur ce type d’accord, mais la difficulté ici est que certains auteurs appliquent la règle selon laquelle un adjectif doit s’accorder avec le nom  (au présent cas : couleur) auquel il se rapporte…

le 2 janvier 2019.
Ajouter un commentaire

U n jambon à la chair d’une belle couleur rosée claire ou rosé clair ?

Certains estiment que les deux mots qui suivent le nom couleur pour définir la couleur doivent s’accorder au féminin, couleur étant lui-même fém.

Il importe de noter que l’Académie française ne leur donne pas raison, dans son Dictionnaire (art. « Couleur », I,3), quel que soit le cas de figure :

« 3. Employé avec un déterminant qui en précise la nuance. Avec un adjectif qui s’accorde. La couleur verte, la couleur bleue. Une couleur pure. Des couleurs criardes, crues, fanées, délavées, éteintes, chantantes, changeantes, chatoyantes.  Avec deux adjectifs ayant pris valeur de substantifs accolés, qui sont alors invariables. Une couleur gris-bleu, bleu-noir.  Avec un adjectif ayant pris valeur de substantif invariable, accompagné d’un adjectif. Une couleur gris clair, bleu foncé.  Avec un adjectif ayant pris valeur de substantif invariable, accompagné d’un nom. Une robe couleur bleu ciel, bleu Nattier, bleu turquoise, vert pomme, vert olive, vert Véronèse. Une couleur jaune citron, rouge pivoine, rose bonbon. Des cheveux couleur noir de jais Avec un nom en apposition, lui-même accompagné souvent d’un déterminant. La couleur abricot. Un corsage couleur jonquille, un coussin couleur pain brûlé. Des rideaux couleur lie-de-vin. Un ruban couleur bois de rose. » 

Prince Grand maître Répondu le 3 janvier 2019
Ajouter un commentaire

Faut-il vraiment compter « rosé » au nombre des couleurs ? une lumière dorée claire, une cuillère argentée sombre, une mer bleuâtre foncée… On a là des adjectifs qui décrivent un aspect mais qui ne sont pas des noms de couleur. On ne leur ajoute donc pas un autre adjectif pour faire un couple invariable comme on le fait avec un nom de couleur et un adjectif.
Et si « rosé » est un adjectif ordinaire, ce serait une grosse anomalie de lui juxtaposer un autre adjectif ou un substantif. Le deuxième aurait une valeur adverbiale et s’appliquerait au premier ? De façon générale, on ne flanque pas les adjectifs d’autres adjectifs ou de substantifs.
Les noms de couleurs sont une exception : jaune jonquille mais pas doré jonquille, rose bonbon mais pas rosé bonbon, vert clair mais pas verdâtre clair.
Le nom de couleur est « rose », et on peut écrire « rose clair », invariable.
Mais « rosé clair » est une juxtaposition d’adjectifs qui n’a pas de validité grammaticale.

Numeric Maître Répondu le 3 janvier 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.