Adjectifs apposés

Répondu

Bonjour,

Dans les manuscrits que je corrige, je rencontre fréquemment cette tournure :
« Enveloppée dans son manteau, le froid ne l’atteint pas. »

Il me semble que, lorsqu’un adjectif est placé en apposition en début de phrase, il doit s’accorder avec le sujet, ce qui me conduit à corriger la phrase de cette façon :
« Enveloppée dans son manteau, elle ne sent pas le froid. »

Autre exemple : « Fatiguée, ses cernes sont facilement remarquables. » Voici ma correction : « Ses cernes, facilement remarquables, trahissent sa fatigue. »

Ai-je raison de systématiquement corriger les phrases comportant cette tournure ? A force de la voir, je commence à penser qu’elle est peut-être correcte.

Merci d’avance !

Chocolatine Amateur éclairé Demandé le 2 novembre 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Vous avez parfaitement raison, ces ruptures syntaxiques sont parfois pleines de poésie (licence poétique) mais dans la rédaction, elles sont à éviter. Le participe passé ou présent, l’adjectif, l’infinitif dans une phrase non-verbale doivent avoir le même référent que le sujet de la phrase verbale qui suit ou qui précède. 

Autres exemples :
Après avoir déjeuné, la poubelle s’est renversée ! (que la poubelle se renverse, ça arrive, mais dans cette phrase, on doit comprendre qu’elle a aussi déjeuné…) 
Etant ivre, la voiture a heurté un platane. (la voiture a l’air ivre, or c’est le conducteur qui, étant ivre a lancé sa voiture contre un platane). 

(Réponse complétée le lendemain)

joelle Grand maître Répondu le 2 novembre 2019

La figure de style est l’anacoluthe.

le 2 novembre 2019.

Merci beaucoup Joëlle ! Quelle réactivité !

Chocolatine Amateur éclairé Répondu le 2 novembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.