Accord de « s’en occuper »

Bonjour,

Comment s’accorde « occupé » dans la phrase « merci de vous en être occupé(e)? » sachant que le vous » est une femme.

Merci d’avance.

moli Débutant Demandé le 20 juillet 2016 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Bonjour et bienvenue moli,

Le verbe occuper existe, « s’occuper » est donc un verbe dit « occasionnellement pronominal ». Dans ce cas, la règle du COD placé avant le verbe s’applique, comme dans l’emploi de l’auxiliaire avoir.

Pour plus de clarté, modifions votre phrase : « Elle s’en est occupée. »
= Elle a occupé elle-même (=s’) de quelque chose (=ici « en », COI). =>Le COD, « s' », étant placé avant le verbe, on accordera le participe avec lui : « occupée ».

Dans votre exemple, « vous » est bien le pronom réfléchi  à la 2e personne du pluriel  (me, te, se, nous, vous, se). Vous vous en êtes occupée (puisque vous vous adressez à une femme).
Et l’expression qui en découle => « merci de vous en être occupée. »

J’espère vous avoir un peu éclairée.

Evinrude Grand maître Répondu le 20 juillet 2016

Merci de votre fougue au service de la cause du participe passé. Nous avons besoin de sang frais pour ces règles désespérées…

le 20 juillet 2016.

Ouch ! 98 questions avec une recherche sur « participe passé »…

le 21 juillet 2016.

Evinrude: pourquoi « elle a occupé elle-même » (ce n’est pas du français), c’est « elle s’est occupée elle-même »…

le 21 juillet 2016.

Bien sûr Myrtille, il ne s’agit pas de le dire, mais c’est « le sens » du pronom ici.

le 21 juillet 2016.

le participe passé « occupé » utilisé avec l’auxiliaire « être » s’accorde avec le sujet. Comme un adjectif avec le verbe être s’accorde avec le sujet.
« ils se sont amusés, elle s’est octroyée, elle s’est regardée dans le miroir, ils se sont enfuis… »
le fait qu’elle se soit occupée de ces affaires (féminin pluriel) ne change rien, puisque c’est le verbe « être », donc accord avec le sujet.

Myrtille Maître Répondu le 21 juillet 2016

Attention Myrtille, ici, ce n’est pas un simple verbe conjugué avec l’auxiliaire  être, mais un verbe pronominal !
Tous les verbes pronominaux ne s’accordent pas avec leur sujet aux temps composés !

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2942

Mais il est vrai que, si vous considérez que le « se » n’est pas analysable, le résultat est le même… dans cet exemple.

le 21 juillet 2016.

oui, je ne voulais pas compliquer… s’occuper n’a pas de COD dans « vous en être occupé(e) »

le 21 juillet 2016.

Ah, modifiée ainsi, je comprends mieux votre remarque… Néanmoins, je maintiens que « le participe passé « occupé » utilisé avec l’auxiliaire « être » ne s’accorde pas toujours avec le sujet (voir plus loin). »

Mais je vous remercie de nous avoir donné l’occasion de lever un doute potentiel.

le 21 juillet 2016.

Bonjour Myrtille.
Vous avez raison de dire que les participes passé utilisés comme adjectifs avec le verbe copule « être » s’accordent avec le sujet.
« la cabine est occupée » « occupée » est bien l’attribut du sujet « la cabine », et s’accorde avec celle-ci.
Mais dans les autres exemples que vous donnez, il s’agit de verbe utilisés à la forme pronominale, c’est à dire accompagnés des pronoms me, te, se, nous, vous désignant les mêmes personnes ou objets que le sujet.
« ils s’amusent, elle s’octroie, elle se regarde, ils s’enfuient… »
Au passé composé, ces verbes utilisés à la forme pronominale sont conjugués avec l’auxiliaire être et non pas avoir.
« Ils se sont amusés » mais à la forme non pronominale « ils ont amusé »
« elle s’est regardée » mais à la forme non pronominale « elle a regardé »…
À ne pas confondre avec des verbes qui forment leur participe passé avec l’auxiliaire être comme par exemple, « parti » : « je suis parti »
Ni avec les formes passives : le bucheron coupe l’arbre -> l’arbre est coupé par le bucheron
Dans ces deux derniers cas aussi le participe s’accorde avec le sujet.
Pour les verbes utilisés occasionnellement à la forme pronominale, la règle est celle donnée très clairement par Evinrude.
Pour les verbes exclusivement pronominaux (s’enfuir, se souvenir…, car on ne dit jamais j’enfuis ou je souviens…), l’accord du participe passé se fait alors avec le sujet : ils se sont enfuis, elle s’est souvenue…

PhL Grand maître Répondu le 21 juillet 2016

oui, PhL, j’ai donné des exemples avec l’auxiliaire être, ce ne sont pas forcément des verbes ni toujours pronominaux, ni toujours conjugués avec « être », mais dans mes exemples, il ne pouvait pas y avoir de COD. Je ne prétends pas remplacer en une phrase un cours de plusieurs heures, seulement donner un repère. 🙂

le 21 juillet 2016.

Bien sûr.
Mais s’il n’y a pas de COD, le participe passé des verbes occasionnellement pronominaux reste invariable.

le 21 juillet 2016.

excusez-moi, ce n’est pas le contraire? Dans votre phrase, il me semble que je dirais plutôt « s’il y a un COD après le verbe ».
Exemple: laver, occasionnellement pronominal se laver: « elle s’est lavée, amusée », participe passé accordé avec le pronom réfléchi mis pour le sujet… donc un verbe occasionnellement pronominal a toujours un COD, non?
« elle s’est lavé les mains », ou « elle s’est lavée » tout court (pronom « s », mis pour elle-même, placé avant)
S’enfuir est toujours pronominal, et surtout intransitif, c’est différent.

le 21 juillet 2016.

Que faites-vous de :
« Elle s’est menti en faisant ce choix (Elle a menti à elle-même) ? Comme le disait PhL., il n’y a pas de COD et se mentir est bien un verbe occasionnellement pronominal.

le 21 juillet 2016.

oui, donc le participe passé reste invariable:
1) si le verbe est transitif direct, et que le COD est placé après
2) si le verbe est soit transitif indirect soit intransitif.
On comprend que les élèves y passent des heures d’exercices de bled… « elle s’est menti » (transitif indirect), mais « elle s’est trompée » (transitif direct)
et je crois qu’on dit autrement maintenant… le vocabulaire de la grammaire témoigne de l’âge des contributeurs…

le 21 juillet 2016.

Pour achever de vous convaincre que le participe passé employé avec être ne s’accorde pas TOUJOURS avec le sujet, les verbes pronominaux pouvant faire exception :
On écrira
Elles se sont occupé l’esprit. =>
Elles ont occupé (quoi ?) leur esprit. Le COD est « esprit », « se » est ici complément du nom esprit (= d’elles-mêmes ou leur propre  esprit).
Pas de COD devant le verbe => pas d’accord.

Evinrude Grand maître Répondu le 21 juillet 2016

« tout en parlant, elles se sont occupé les doigts », et « les mains qu’elle s’était abimées »

le 21 juillet 2016.

C’est exact.

le 21 juillet 2016.

Merci beaucoup, j’ai compris ! Bonne journée à vous

moli Débutant Répondu le 21 juillet 2016

ça fait plaisir 🙂

le 21 juillet 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.