accord verbe faire

Bonjour,

Lorsque j’étais à l’école j’ai toujours été nulle en orthographe. Avec le temps (et le correcteur orthographique), cela s’est amélioré, mais je n’ai jamais vraiment compris ce qu’est un COD ou un COI, tout ce vocabulaire m’échappe… Souvent je connais la bonne orthographe, mais sans pouvoir l’expliquer. Et je me pose la question pour le verbe faire. Pourquoi écrit-on :

Nous nous sommes fait mal, sans « s », et

Nous nous sommes faits à l’idée, avec un « s »?

Je vous remercie d’avance pour votre aide.

Nausicaa Débutant Demandé le 21 juillet 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Je comprends mieux, merci beaucoup.

Nausicaa Débutant Répondu le 21 juillet 2021

Les accords des participes passés des verbes pronominaux méritent à eux seuls un module / cours / livret …tant ils sont complexes et parfois surprenants.

Dans le cas de votre phrase (Nous nous sommes fait mal, sans « s », et nous nous sommes fait du souci…pour compléter)

il s’agit d’un verbe pronominal réfléchi. Cela signifie que l’action exprimée par le verbe est faite par le sujet sur lui-même.

Nous avons fait du souci (ou mal) à nous-mêmes. Donc le pronom n’est pas COD mais COI et l’on n’accorde pas.

Règle :

Les participes passés des verbes pronominaux réfléchis suivent la règle d’accord des participes passés avec l’auxiliaire avoir(accord avec le C.O.D. qui précède le verbe)

Pour trouver le C.O.D. des verbe pronominaux réfléchis, on remplace l’auxiliaire être par l’auxiliaire avoir.

Elle s’est lavé les cheveux ─ Elle a lavé QUOI ? ─ les cheveux(C.O.D. placé après le verbe ; donc pas d’accord)

Exemples :

Elles se sont redressées fièrement.
Elle s’est lavé les mains. / Elle s’est lavée avec plaisir.
Elle s’est permis beaucoup de fantaisie.
Elles se sont mises sur son chemin.

Il faut donc écrire :

Nous nous sommes FAIT du souci ou FAIT mal.

Nous nous sommes faits à l’idée, c’est le cas du pronominal autonome : le pronom « se » n’est pas analysable et en outre le sens diffère (signifie : nous nous sommes habitués à l’idée).
Règle : accord avec le sujet
joelle Grand maître Répondu le 21 juillet 2021

COD signifie complément d’objet direct
Complément : il complète le verbe, donne à son sujet une information
Objet : (Ce sur quoi porte un procès ou un processus, ou ce à quoi il tend)
En grammaire :  personne ou la chose sur laquelle porte l’action exprimée par le verbe.
Je porte : l’action de porter s’exerce forcément sur quelque chose, n’est-ce pas ? Ce quelque chose est l’objet
Je porte un sac.  Je parle à ma sœur.
Direct : la construction est directe, c’est à dire qu’il n’est besoin d’aucune préposition devant le complément.
Je porte un sac.
Indirect : la construction est indirecte, il y a une préposition devant le complément
Je parle à ma sœur

En effet, pour l’accord du participe passé accompagné de l’auxiliaire « avoir » il faut pouvoir reconnaître un COD.
Lorsque c’est l’auxiliaire « être » qui est employé  avec le participe passé c’est le sujet qui est concerné, c’est lui qui commande l’accord sauf, comme vous le dit Joëlle avec certains verbes pronominaux (ceux qui ont un COD).

La règle du participe passé de ces verbes pronominaux suit celle des participes passés construits avec l’auxiliaire « avoir » :
Nous nous sommes fait mal : le COD est « mal » , il est masculin singulier et surtout placé après le verbe —> pas d’accord
La locution verbale « faire mal » a un COI le deuxième « nous » qui n’intervient pas dans la règle de l’accord du participe passé

Nous nous sommes faits (faites)au contact de ce grand maître :
Ici, le pronominal a un COD, le deuxième « nous » placé avant lui. « Nous » est pluriel et masculin ou féminin, l’accord avec le participe passé a lieu.

Tara Grand maître Répondu le 21 juillet 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.