Accord verbe « allouer » avec complément devant.

Répondu

Bonjour,
J’ai appris qu’avec les verbes de mesure comme « régner, peser, courir, coûter » le verbe s’accorde avec le COD placé avant s’il est concret et non abstrait :
les 40 kilos qu’il a pesé dans sa jeunesse.
les risques qu’il a courus.

Mais j’ai vu cette phrase :
Il a dépensé les 1000 euros que nous lui avons alloués.
1000 euros répond à combien, non ?
Allouer n’est peut-être pas considéré comme un verbe de mesure ?

Merci

Lucaslesongeur Membre actif Demandé le 10 septembre 2022 dans Accords

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

« Allouer » signifie à peu près « accorder » donner », il demande donc un COD Et non un complément de mesure.
Son participe passé s’accorde donc avec son COD placé avant.
Je lui ai donné dix bonbons. Là aussi on peut poser la question combien ? mais cette question porte sur le nombre (dix) et non pas les bonbons. Que lui ai-je donné ? dix bonbons.
Je lui ai donné dix bonbons/ mille euros => les dix bonbons/mille euros que je lui ai donnés.

Tara Grand maître Répondu le 10 septembre 2022

Le pp reste invariable quand il est,  non un cod, mais un complément adverbial essentiel. Les150 kilos que cet obèse a pesé. Complément essentiel de poids.

le 10 septembre 2022.

Bonne question qui met en relief l’absurdité de certaines règles, notamment celle de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir.
Ici, même si la grammaire « orthodoxe » préconise l’accord, l’explication est délicate puisque mille euros répond aussi à la question combien ? , ce qui en fait un complément circonstanciel.
En fait, les verbes dits « de mesure » (peser, couter, etc.) sont censés être intransitifs, donc sans possibilité d’accord avec un C.O.D. Mais c’est un leurre puisque contenir, mesurer, compter et bien d’autres sont aussi transitifs. De plus, à ma connaissance, courir ou régner ne sont pas des verbes de « mesure » mais ils sont bien intransitifs.
La seule vraie réponse est que le participe passé ne devrait jamais s’accorder après l’auxiliaire avoir, simplement parce que cela n’a aucun sens linguistiquement (les autres langues ne connaissent pas cela) et que c’est une pure invention de l’Académie, qui pervertit la langue écrite depuis des siècles.

Chambaron Grand maître Répondu le 11 septembre 2022
C’est toi qui me bannis temporairement  3 fois de suite ?Joëlle ? 

Prince Grand maître Répondu le 10 septembre 2022

Non, quand on est banni, on ne peut plus accéder au site !

le 10 septembre 2022.

Je ne contesterai pas l’affirmation de Chambaron concernant la convention tarabiscotée de l’accord du PP.
Mais il reste cependant intéressant de savoir distinguer entre les deux fonctions. 
Nous voyons bien ici que, pour trouver une fonction, poser une question est largement insuffisant et n’est finalement qu’une ficelle assez grossière.
En effet, la question « combien » peut se poser dans beaucoup de cas où elle ne demande pas un complément de mesure.
Dans certains cas, la question quoi? peut amener autre chose qu’un COD (exemple : il est quoi ton père ? Il est astronaute ==> attribut).
La meilleure façon de détecter un COD est de voir si la transformation passive est possible* : Le vent a cassé la branche d’un arbre => la branche d’un arbre a été cassée par le vent.
Mais :
Cette statue pèse trente tonnes ==> ? impossible

Donc, si le COD et le complément de mesure ont des points communs qui mènent à les confondre : la question combien ? et la construction directe, ils diffèrent nettement quand on considère la phrase entière et ses possibilités de transformations.
Autre transformation passive :
Une voiture a écrasé le chien ==>Le chien s’est fait écraser par une voiture
L’enfant mesure un mètre ==> impossible

*Il est des cas où la transformation passive est artificielle mais elle reste possible. Par exemple : j’ai cassé un verre ==> un verre a été cassé par moi (ou : par moi-même) est artificielle avec le déterminant indéfini, mais reste possible.
Tara Grand maître Répondu le 11 septembre 2022

Certes… Mais on voit bien les trésors de complexité pour faire ou non un accord qui ne devrait poser aucun problème.  Le français est bien la seule langue où l’on se « prend autant la tête » pour dire ce que l’on a à dire !

le 11 septembre 2022.

Juste. Concernant l’accord du PP. Mais différencier les fonctions est intéressant.

le 12 septembre 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.