Accord pp

Répondu

Bonjour à tous,

J’hésite à accorder le pp du verbe « dédier » dans la phrase suivante :
« Les livres qui leur étaient dédiés. »

Je ne saurais pas expliquer mon hésitation, peut-être la présence du COI « leur ».

On est bien d’accord qu’ici le GN « Les livres » est sujet et non COD ? L’accord est donc automatique.

Merci à vous

BeN Amateur éclairé Demandé 6 jours auparavant dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Les livres qui leur étaient dédiés.
Auxiliaire être – accord avec le sujet : pronom relatif « qui » reprenant un nom pluriel .
« Leur » est COI et n’est pas pris en compte dans la règle du PP.

L’idée que je m’étais forgée
Le verbe, bien que conjugué avec être (pronominal) a un COD « que » (= idée). La règle fonctionne comme avec l’auxiliaire avoir. (Ce qui n’est pas le cas dans la phrase en question).

Tara Grand maître Répondu 6 jours auparavant

Bonjour,

Les livres qui leur étaient dédiés.

Cordialement

Prince Grand maître Répondu 6 jours auparavant

Bonjour Prince, merci pour ta réponse mais aurais-tu quelques explications ?

Mon raisonnement était-il juste ? Merci

BeN Amateur éclairé Répondu 6 jours auparavant
    • Le pp  est conjugué avec être et non avec avoir. Il ne peut être question de raisonner avec un cod ou un coi.
Prince Grand maître Répondu 6 jours auparavant

Cela ne ne change rien : accord avec qui, qui représente le sujet masc. plur. !

6 jours auparavant.

Le COD est à prendre en compte même avec l’aux être, notamment avec les verbes pronominaux, d’où ma question

ex : « L’idée que je m’étais forgée » vs « Je m’étais forgé l’idée »

BeN Amateur éclairé Répondu 6 jours auparavant

Merci à vous deux, bien cdt

BeN Amateur éclairé Répondu 6 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.