accord pour épargné (ées)

Solène et Mathilde sont deux amies d’une cinquantaine d’années que l’existence n’a pas épargné…

DEMOULIN Grand maître Demandé le 22 juin 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Réponse complète :
Solène et Mathilde sont deux amies d’une cinquantaine d’années que l’existence n’a pas épargnées.

Explication :
Solène et Mathilde (féminin pluriel) sont « COD » du verbe « épargner » employé avec l’auxiliaire avoir.
On accorde le participe passé avec le COD placé avant lorsque l’auxiliaire avoir a servi à conjuguer le verbe.

Référence : regarder la différence d’accord du participe passé en raison de la place (après/avant) du COD
J’ai mangé la pomme.
La pomme que j’ai mangée était juteuse.

Ce n’est pas évident pour tout le monde, je le vois tous les jours avec les adultes qui sont mes élèves.
Il faut y revenir cent fois et ne pas épargner sa peine.

joelle Grand maître Répondu le 23 juin 2015

Bonjour,
C’est la sempiternelle réponse:
Participe passé (épargné) conjugué avec l’auxiliaire AVOIR.
On cherche le COD:  n’a pas épargné qui ? quoi?
Que est un pronom relatif qui a pour antécédent  la paire «Solène et Mathilde».
Je vous laisse conclure.

czardas Grand maître Répondu le 22 juin 2015

Cent fois sur le métier  […]
Rien ne nous est épargné !

Chambaron Grand maître Répondu le 23 juin 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.