accord participe passé

Bonjour,

J’ai un doute concernant l’accord de ce participe passé dans cette tournure:
« Je me suis payée le luxe de… » quand le locuteur est une femme.

Merci beaucoup,

pivot86 Amateur éclairé Demandé le 16 septembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Bonjour,

Je me suis payé quoi ? le luxe de …
Il y aurait eu accord avec le sujet si le pronom réfléchi « me » avait été le COD du verbe payer. (COI pas d’accord)

On écrit donc : « Je me suis payé le luxe de … »

La règle dans le détail ci-dessous :

« Certes, à l’école, nous avons tous appris qu’on accordait le participe passé avec le sujet quand il était employé avec être. Mais c’était compter sans les verbes pronominaux, construits avec un pronom réfléchi (me, te, se, nous, vous, se). Ceux-là jouent les trouble-fête !

Pour savoir s’il faut accorder leur participe passé, il faut se demander quelle est la fonction du pronom réfléchi. S’il est complément d’objet direct (COD), le participe passé s’accorde avec le sujet. S’il est complément d’objet indirect (COI), le participe passé ne s’accorde jamais avec le sujet.

Pour mettre au jour un COD ou un COI, mieux vaut assurer ses arrières en posant la question « qui / quoi ? » ou « à qui / à quoi ? » après le verbe. « Qui / quoi ? » introduira un COD. « À qui / à quoi » introduira un COI. Ici, ce sera : « Ils ont succédé à qui ? », « à se », c’est-à-dire l’un à l’autre. Puisque la question est « à qui?? », « se » est bien COI. Donc pas d’accord ! »

Source : https://www.projet-voltaire.fr/divers/ils-se-sont-succedes-il-faut-que-lon-se-voit-5-erreurs-de-francais-que-lon-commet-a-son-insu-4/

Fanny TIM-opTIMiz Grand maître Répondu le 16 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.