Accord forme pronominale « Elle s’est donné[e?] pour mission »

Bonjour,

Question classique mais je préfère la poser quand même car mon doute ne l’est pas moins : doit-on écrire
Elle s’est donnée pour mission
ou ne pas accorder ?
Merci d’avance de votre expertise,
A bientôt,
voconces

voconces Amateur éclairé Demandé le 27 juillet 2020 dans Conjugaison
6 réponse(s)
 

Elle s’est donné pour mission.
Ne pas accorder car le pronom réfléchi n’est pas Cod mais Coi.
Elle a donné à elle-même pour mission de….

joelle Grand maître Répondu le 27 juillet 2020

Bonjour

La régle est
1) si un verbe qui a un COD est employé de manière réflexive, son pronom réflexif sera aussi un COD

Ex: laver
a) Elle lave la vaisselle <<< la vaisselle = COD
b) Elle s’est lavée <<< « s' » est aussi un COD, il faut alors l’accorder

2) si un verbe qui a un COI est employé de manière réflexive, son pronom réflexif est aussi un COI

Ex: offrir
a) Elle offre un gâteau à son enfant <<< à son enfant = COI
b) Elle s’est offert un gâteau <<< « s' » est aussi un COI, il faut pas alors l’accorder

=====

Dans votre cas « elle s’est donnée pour une mission »
Je crois que ce que vous voulez dire est « elle donne elle-même pour une mission »
Là, « elle-même » = COD, il faut alors l’accorder

Elle s’est donnée pour une mission

Edwin

Edwindwianto Grand maître Répondu le 27 juillet 2020

c’est presque parfait mais ça ne parvient pas à bon port.
elle s’est donné pour mission : elle a donné à elle-même, le pronom réfléchi est COI.

le 27 juillet 2020.

Merci Madame

Je suis d’acc que la construction du verbe « donner » = donner qqch à qqun

Mais c’est ce que j’ai pensé
Elle s’est donnée pour mission = elle a donné « elle-même », « sa personne » à cette mission (1)
Là…elle-même est le COD

Ou….devrais-je penser à « elle a donné cette mission à elle-même? » (2)

Laquelle est correcte,,(1) ou (2)?

Merci Madame pour votre attention

Edwin

le 27 juillet 2020.

C’est la 2. Elle a donné à elle-même.

le 27 juillet 2020.

Merci Madame

J’ai beaucoup appris de vous

+1

le 27 juillet 2020.

Merci Joëlle et Edwin,

Moi j’ai beaucoup appris de vous deux, grâce à votre échange.
Et je vois que ce n’est pas évident – j’ai moins honte d’avoir posé la question :-). Quoique finalement (si j’ai bien compris), l’accord à la forme réflexive est conforme à celui, classique, avec le COD ou COI placé devant le verbe. Il suffit de bien analyser la fonction du pronom.
Je corrige donc ce que j’avais mis « par instinct » (reconnaissant qu’en matière grammaticale, ce dernier ne vaut pas rigueur).
Avec ma gratitude renouvelée,
Voconces

le 27 juillet 2020.

Avec plaisir !
Egalement, j’ai beaucoup appris de votre question

Bonne journée

Edwin

le 28 juillet 2020.

Je rappelle la règle générale d’accord du PP des verbes occasionnellement pronominaux (se donner en est un parce que donner existe).
Ce rappel sera utile à Edwin  ainsi qu’à d’autres  et explique pourquoi Joëlle a remplacé le verbe être par avoir pour indiquer la solution. 

On appelle verbe occasionnellement pronominal un verbe employé à la voix pronominale mais qui peut aussi être utilisé à une autre voix, active ou passive.

La règle d’accord du participe passé des verbes occasionnellement pronominaux est la même que celle du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir : le participe passé de ces verbes s’accorde avec le complément direct (CD) si celui-ci est placé avant le verbe.

Pour appliquer cette règle, il faut d’abord reconnaître s’il y a un complément direct, ce complément pouvant être le pronom réfléchi ou un autre élément de la phrase. Une façon simple de trouver le CD consiste à remplacer l’auxiliaire être par l’auxiliaire avoir et à poser la question habituelle verbe + qui? ou verbe + quoi?

Exemples :

– Elle s’est lavé ou lavée?

Elle a lavé qui? Elle-même, représenté par se; le pronom se est CD et est placé devant le verbe, il y a donc accord avec se, qui est féminin singulier comme le sujet elle. On écrira par conséquent : elle s’est lavée.

– Elle s’est lavé, lavée ou lavées les mains?

Elle a lavé quoi? Ses mains, CD placé après le verbe, il n’y a donc pas d’accord. On écrira par conséquent : elle s’est lavé les mains.

– Elles se sont parlé ou parlées?

Elles ont parlé qui? Il n’y a pas de CD. Le pronom se est complément indirect, car on parle à quelqu’un. Le participe passé demeure donc invariable et l’on écrira : elles se sont parlé.

Prince Grand maître Répondu le 27 juillet 2020

Edwin a écrit : elle s’est donnée pour mission = elle a donné « elle-même », « sa personne » à cette mission (1)
Là…elle-même est le COD

Avec le sens que vous supposiez possible on aurait employé une autre préposition  : « se donner à » et il faudrait un déterminant au mot complément, ici « mission » :
Elle s’est donnée à cette mission
————-
Le TLF :

Emploi pronominal réfléchi :  se dévouer, se consacrer entièrement à une personne ou à une chose.
[Le complément désigne une personne] :
Je veux me donner à toi tout entier, à jamais (Zola).
Elle se donna tout entière à son fils (Maupassant)
L’ouvrier accepta l’enfant, l’orphelin adopta l’orpheline. Il la prit, il la veilla, il la vêtit, il la nourrit, il la garda, il l’éleva, il l’aima. Il se donna tout entier à cette pauvre petite créature que la guerre civile jetait dans son échoppe. (Hugo)
[Le complément désigne une chose abstraite.]
Se donner tout entier à son métier.
Tu t’es donné à mes intérêts comme si c’étaient les tiens (Sand)
La haute mission à laquelle il se donnait corps et âme (Martin du Gard)
—————-
Tara Grand maître Répondu le 27 juillet 2020

C’est très clair, merci Tara.

voconces Amateur éclairé Répondu le 27 juillet 2020

Bonjour

Je voudrais juste rajouter qq exemples que j’ai trouvé



Là, on peut bien voir la construction de cette expréssion est « donner pour mission à qqun »
Alors…elle donne pour mission à elle-même >>> à elle-même = COI >>> pas d’acc

Edwin

Edwindwianto Grand maître Répondu le 27 juillet 2020

Et même : donner pour mission à quelqu’un | de faire quelque chose (de + infinitif)
Ou :
Donner |quelque chose ( substantif)pour mission à quelqu’un

le 28 juillet 2020.

Voici donc en complément d’information, et plus spécialement pour Bamako, la phrase (presque) complète :
[…] l’association […] s’est donné pour mission l’accompagnement des personnes fragilisées par la maladie, l’âge ou la fin de vie, à leur domicile ou en institution.

Merci de toutes ces discussions !!!

le 28 juillet 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.